Tourismapost

L’été a été… « chaud » !

L’été a été… « chaud » ! Ahlam Jebbar, Journaliste

L’été est souvent synonyme de trêve… Cela n’a pourtant pas été le cas cette saison estivale… Et pour cause, vague d’attentats terroristes sans précédents, affaire du boxeur marocain accusé de harcèlement sexuel aux JO de Rio, affaires à répétition des burkinis qui envahissent une fois encore les plages mais avec, cette année des réactions de rejet plus frontales et plus agressives que jamais.
Un dommage collatéral diront certains, conséquence du terrorisme aveugle qui frappe la France de l’intérieur.
Et puis au niveau national, des affaires de mœurs là aussi à répétition, et avec, cerise sur le gâteau, comme acteurs principaux, des figures du PJD…
Bref, pour ceux qui ont suivi l’actualité cet été, il y avait de quoi s’occuper, s’amuser ou s’apitoyer !

On retiendra également de cet été, de beaux messages de notre Souverain à l’occasion de sont discours lors de la Fête la Commémoration de la Révolution du Roi et du peuple.

Sa Majesté Mohammed VI en tant que Commandeur des croyants a encouragé les citoyens marocains dans le monde à prendre leur part dans la lutte contre les obscurantismes.
Notre souverain a également expliqué pourquoi l’Islam est une religion de paix qui est entièrement tournée vers la modernité.
Le roi s’adressait aux Marocains mais son discours vaut pour tous les musulmans dans le monde et donc cette position a interpellé aussi bien au niveau national qu’international et c’est ce qui explique que de prestigieux organes de presse étrangers, notamment Le Monde, en ont fait leur UNE.
Notre Souverain est ainsi aujourd’hui, bien plus que jamais, le leader de l’Islam modéré. La France a d’ailleurs tenu à saluer ce discours.

Au niveau politique, la campagne bat son plein et les coups bas se multiplient…

Le discours de Sa Majesté aura ainsi été le seul événement majeur de cet été qui rehausse l’image de notre pays…

Et au niveau du secteur du Tourisme, qu’en est-il ?
Silence Radio de la part de toutes les instances du secteur aussi bien publiques que privés… Un silence assourdissant assez inquiétant compte tenu de la situation.
Le compte à rebours du ministre qui a déjà fait son bilan en juin dernier a commencé. Il n’y a donc plus d’actions structurantes à attendre avant l’arrivée du prochain gouvernement.

La patience est donc de mise… Bonne rentrée à tous !

Lire aussi


chroniqueurs
  • Faouzi Zemrani
  • Majid Bennis
  • Nabil Kouhen
  • Said Mouhid
Restez informés, inscrivez-vous à notre newsletter
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !