Tourismapost

Samira Ktiri Idrissi, une pionnière du secteur

Samira Ktiri Idrissi, une pionnière du secteur

Samira Ktiri fait partie des femmes qui se sont imposées à une époque où très peu de femmes n’évoluaient dans le tourisme. Elles ont ainsi ouvert la voie à de nombreuses femmes. Avec 40 ans d’activité, son expérience est riche et intense. Elle fait partie des femmes pionnières et militantes du livre « Le tourisme marocain du Féminin » écrit par Ahlam Jebbar et édité par Première Ligne Edition.

Son nom à lui seul est une véritable référence dans le monde du tourisme marocain. Il faut dire que Samira en a connu beaucoup des établissements hôteliers auxquels elle a contribué à donner ses lettres de noblesses.

Un baccalauréat économique en poche, elle intègre l’école internationale House à Casablanca où elle décroche un diplôme de secrétariat de direction en étant major de sa promotion. Samira est d’abord recrutée par sa propre école. C’est là qu’elle fait ses premiers contacts avec l’hôtellerie, à travers des cours de formation en anglais dispensés au personnel des unités casablancaises. Remarquée par le Hyatt Regency de Casablanca, elle est recrutée d’abord comme secrétaire de restauration. Très vite, Samira découvre sa vocation et se distingue. En 1986, elle est appelée en renfort de l’équipe commerciale.

En 1992, Samira est nommée directrice commerciale du Palmeraie Golf Palace. Deux ans plus tard, le Sheraton de Casablanca la débauche. C’est elle qui réussirera à convaincre le manager de Mickael Jackson à venir au Maroc. Un exploit! Elle restera trois ans et demi à ce poste avant de rejoindre le groupe Kenzi où elle supervise la partie commerciale des douze hôtels de la chaîne.

En 2000, elle atterrit à l’hôtel Mövenpick de Tanger en tant que directrice marketing et commercial. Elle passe ensuite à l’hôtel Farah puis au Minzah et à La Villa de France. A chacun de ses passages, Samira laisse sa trace. Elle intègre ensuite le Kenzi Solazur, avant d’être nommée directrice générale de l’hôtel Kabila sur la côte tétouannaise tout en étant Secrétaire Générale de l’association régionale de l’industrie hôtelière de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.
.Son dernier poste avant de décider de prendre sa retraite. Avec près de 40 ans au service du secteur, sa réputation la précède. Chevronnée, Samira s’est imposée par la force du poignet et s’établie comme une pionnière du secteur.

Lire aussi

Rita Touzani, une endurante à toute épreuve
Rita Touzani, une endurante...
Alice Rahou, une carrière en crescendo.
Alice Rahou, une carrière...
Chez Robuchon Rabat, Naima El Fasy se distingue
Chez Robuchon Rabat, Naima...
Afifa Zemrani, une militante passionnée
Afifa Zemrani, une militante...
Ghizlane Halaoui, un parcours sans faute
Ghizlane Halaoui, un parcours...
Ghita Sekkat, la marketeuse  du groupe Atlas
Ghita Sekkat, la marketeuse...
Tourismapost