Tourismapost

Fatiguée…

Fatiguée… Ahlam Jebbar

Fatiguée de suivre l’actualité du Tourisme, fatiguée de ne voir aucune action structurante pour le secteur, fatiguée d’écouter ces réunions et séminaires interminables qui ne sont suivis d’aucune action concrète…

Nous sommes dans les effets d’annonce, dans les bons mots et les promesses, dans les inaugurations pompeuses … Mais concrètement rien ne suit.

Quelques uns essayent néanmoins de travailler efficacement, souvent dans l’ombre… Mais ils sont rares… Une goutte d’eau dans l’océan.

A-t-on si peu d’intérêt pour ce secteur stratégique de l’économie nationale ? Y-a-t-il tant de difficultés à trouver les bons profils et à les placer aux bonnes places ? Est-il si difficile de définir un plan d’action stratégique sans faire appel à ces nombreuses études longues et chères qui, in fine, ne servent à rien ?

Nous avons la chance d’être dans un pays qui a su tirer son épingle du jeu malgré le contexte géopolitique international, un pays, leader dans la région, qui s’est démarqué par son ouverture, un pays guidé par son Roi qui innove avec de grands chantiers stratégiques.

Pourtant, au niveau du Tourisme, rien n’avance véritablement… Cette morosité ambiante empreinte de petites guéguerres d’égo stériles, en devient ennuyeuse, pathétique, étouffante même…

Fini les belles années d’euphories, où les opérateurs publics et privés se sont surpassés à trouver ensemble des réponses originales pour stimuler l’activité, fini cette émulation contagieuse, rythmée par de grandes Assises du Tourisme annuelles qui passionnaient l’opinion publique, fini cette effervescence qui a donné naissance à de nombreux beaux projets, de magnifiques festivals et de grands évènements.

Nous avons, aujourd’hui, besoin d’un électrochoc, d’une prise de conscience réelle, de profils expérimentés, ambitieux et dynamiques; qui n’ont pas peur d’ébranler l’ordre établit, qui poussent à se surpasser et à décrocher le meilleur pour notre pays. Mais pour cela, il faut de la Passion !

Notre secteur n’est certes pas dans un état catastrophique… Loin de là. Les chiffres sont, en effet, au vert avec une évolution positive des principaux marchés émetteurs mais nous ne pouvons nous satisfaire de si peu… Nous pouvons faire beaucoup mieux…

Notre Tourisme & Notre Pays ne le méritent-ils pas ?

Lire aussi


chroniqueurs
  • Faouzi Zemrani
  • Majid Bennis
  • Nabil Kouhen
  • Said Mouhid
  • Jean Robert Reznik
Restez informés, inscrivez-vous à notre newsletter
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !