Tourismapost

Qu’est ce qu’on attend ?

Qu’est ce qu’on attend ?

Le monde entier reprend son activité touristique. Il y a quelques jours se tenait à Paris, le Sommet Destination France, en présence du Président de la République, Emmanuel Macron. Un sommet qui a permis de faire le point sur l’état du secteur touristique français et de conclure des partenariats pour soutenir la reprise du tourisme sur le territoire.
Et le Maroc dans tout cela ?

Alors que le secteur mondial du voyage continue de se redresser après deux années difficiles, les gouvernements des plus grands pays touristiques mondiaux viennent au chevet de ce secteur sinistré pour l’aider à se relever.

Dernier évènement en date : Le Sommet Destination France qui a été l’occasion de faire le bilan de l’impact qu’a eu la pandémie sur le secteur. Emmanuel Macron a donc appelé les entreprises à investir dans le secteur touristique. C’est ainsi que trois géants mondiaux ont répondu à cet appel : Airbnb, TripAdivosr et Expedia.

Une donation de 5,6 millions d’euros de la part d’Airbnb à destination de lla Fondation du patrimoine a été annoncée afin de préserver le patrimoine français mais aussi de développer le tourisme rural. De son côté TripAdvisor va investir 2 millions d’euros avec Atout France, l’agence de développement chargée de la promotion du pays à l’étranger, dans le cadre d’actions communes qui seront menées courant 2022. Atout France officialise aussi un partenariat avec Expedia pour développer un tourisme plus durable et accélérer la visibilité de la destination France et de ses régions grâce à une campagne de marketing digital.

Le Gouvernement français est ainsi au chevet des professionnels du tourisme afin de les remettre sur pied et d’envisager une reprise post-covid plutôt optimiste. Même son de cloche dans les principaux pays européens, aux Etats-Unis et chez nos concurrents du pourtour méditérranéen qui ont tous, sans exception repris une activité et où un certain nombre d’aides et de mesures ont été mises en place pour soutenir les entreprises du secteur.

Quid du Maroc ? Les frontières sont toujours fermées avec certains grands pays émetteurs, le couvre-feu est toujours de mise malgrés la mise en place du pass vaccinal, les grands évènements sont toujours interdits… Et à côté de celà, les professionnels du tourisme sont livrés à eux même et le contrat-programme signé entre la Confédération Nationale du tourisme et le Gouvernement ne se concrétise pas !

Aussi bien au niveau social, bancaire ou fiscal, aucune mesure n’est prise pour aider les professionnels du tourisme bien qu’il est désormais avéré que ce secteur est le secteur le plus impacté par cette crise.

Alors qu’est ce qu’on attend ???

Lire aussi

Pour l’OMT, d’énormes dégâts économiques sont à craindre
Pour l’OMT, d’énormes dégâts...
Le secteur du tourisme se décompose
Le secteur du tourisme...
Le patriarche de la presse touristique nous a quitté
Le patriarche de la...
Sortie remarquée de Hamid Bentahar sur Medi 1 TV
Sortie remarquée de Hamid...
Hello Dubaï !
Hello Dubaï !
La CNT tire la sonnette d’alarme
La CNT tire la...
Tourismapost