Tourismapost

tourismapost banner tourismapost banner tourismapost banner tourismapost banner

Comment imposer le Maroc comme destination de Tourisme Durable ?

Comment imposer le Maroc comme destination de  Tourisme Durable ?

Le 4éme Symposium International sur le Tourisme durable a démarré ce matin à Agadir. Cette année, l’événement s’inscrit sous le thème « Pilotage et Suivi de la Durabilité dans le Tourisme » . A l’heure de l’éco-conscience, les opérateurs marocains ont encore du mal à adhérer aux principes du Tourisme vert ou durable. Il faut dire que le développement durable à un coût non négligeable.

Organisé sous l’égide du ministère du Tourisme, l’événement, organisé annuellement en marge de l’Assemblée Générale du Partenariat, est l’occasion de réunir un parterre d’experts, nationaux et internationaux, institutionnels et professionnels du tourisme, pour échanger autour de cette thématique et partager leurs expériences.

On déplorera néanmoins l’absence du ministre du Tourisme et du DG de l’ONMT, partis en tournée en Afrique dans la délégation qui accompagne Sa Majesté Mohammed VI.

Plateforme d’échanges et espace de Networking de l’ensemble des parties prenantes ; institutionnels, secteur privé, société civile, ONG, acteurs locaux, chercheurs et organismes de financement internationaux d’Afrique, d’Asie et du Pacifique, d’Europe, du Moyen-Orient, des Caraïbes, et des Amériques; ce 4ème symposium vise donc à créer une dynamique progressive d’actions pour un tourisme durable entre les décideurs et les chercheurs.

Ainsi, le premier panel a été consacré à la présentation des engagements stratégiques des gouvernements en matière de tourisme durable dans les politiques et stratégies nationales de développement.

De même, les défis et opportunités engendrées par l’implémentation de la durabilité dans ses dimensions sociales, économiques et environnementales dans les politiques et stratégies du tourisme ont été soulevés par les différents intervenants qui ont étudié les problématiques relatives au cadre institutionnel et réglementaire, aux stratégies de promotion de la compétitivité des PME, aux incitations et opportunités d’investissement pour le soutien du secteur privé. De même, l’accent a été mis sur la contribution du secteur du tourisme dans les objectifs du millénaire en matière de développement durable.

Le deuxième panel « Outils de suivi de la durabilité à l’échelle d’une destination » a été l’occasion de partager les expériences réussies en termes d’utilisation d’indicateurs de suivi, de gestion et de monitoring pour améliorer le développement durable touristique. Le débat a porté sur l’optimisation de l’usage des indicateurs pour aider les différents acteurs à mesurer les progrès réalisés, à promouvoir leur engagement pour la durabilité, à identifier les lacunes à corriger et à mettre en place des actions correctives et des mesures de remédiation.

Soulignant l’importance du secteur du tourisme et le rôle prépondérant des opérateurs privés dans le développement et la compétitivité des destinations touristiques, le 3éme panel « Les indicateurs de suivi de la durabilité au niveau des établissements d’hébergement touristique » a été axé sur les défis et responsabilités qui doivent être relevés par les opérateurs privés en matière d’optimisation des performances, de participation au développement local, d’alignement avec les objectifs et priorités nationales, mais également aux leviers et outils d’accompagnement à mettre en place pour encourager des démarches de développement durable à leur niveau.

En marge du Symposium, les “Trophées Maroc du Tourisme Responsable” seront remis en fin de journée.
Ces Trophées organisés pour la 5ème édition, sont octroyés aux professionnels du tourisme (tour-opérateurs, agences de voyage, établissements d’hébergement, transporteurs touristiques et guides), associations, ONG et autres, marocains et étrangers mettant en œuvre des projets visant la promotion du Tourisme Responsable au Maroc. 6 projets ont ainsi été primés.

Une entreprise louable, reste seulement que les projets dans le domaine sont encore rares et éparses et souvent le fruit d’initiatives d’étrangers installés au Maroc. Pour se positionner en destination de tourisme durable, le Maroc a donc encore du chemin à faire…

N.M

Lire aussi

Grand succès des Tourism Marketing Days
Grand succès des Tourism...
Fès reçoit ses Trophées
Fès reçoit ses Trophées
Consécration pour Fès élue...
Après Dakhla en 2015,...
Mais que devient Driss...
La CGEM mets les...