Tourismapost

tourismapost banner

Casablanca, le pouvoir de l’argent !

Casablanca, le pouvoir de l’argent !

C’est un Plan Ambitieux que les autorités de la ville dévoilent, aujourd’hui, au grand public pour la métropole de Casablanca. Sécurité, éclairage, voieries, grands projets structurants… Rien n’a été laissé au hasard pour financer la mise à niveau des infrastructures et la politique de proximité de la ville.  Zoom sur les principales actions qui auront un impact certain sur l’activité touristique.

Tous les projecteurs sont braqués, en ce lundi après midi, sur la Wilaya du Grand Casablanca. Il faut dire que le sujet est attendu avec grande impatience.

Khalid Safir, Wali du Grand Casablanca, Mohammed Sajid, Président du Conseil de la Commune Urbaine de Casablanca, Mohamed Chafik Benkirane,  Président du Conseil de la Région du Grand Casablanca et Mohamed Mansar, Président du Conseil Préfectoral du Grand Casablanca présentent, en effet, les détails des actions du plan d’actions prioritaires 2014 du Grand Casablanca.

2,820 milliards de dirhams vont être insufflés, pour mettre en œuvre en 2014 les actions prioritaires visant à améliorer le cadre de vie des Casablancais.

Le ministère de l’Intérieur contribuera à hauteur de 1,160 milliard de dirhams, au financement du Plan d’actions prioritaires 2014. Ce montant est destiné à financer un ensemble de programmes visant à améliorer le cadre et les conditions de vie de Casablanca.

110 MDHS seront alloués pour renforcer la sécurité des citoyens tout en améliorant la circulation.

Sur ce total, 40 MDHS serviront à doter la ville de caméras de surveillance pour renforcer la sécurité du Grand Casablanca.

20 Mdhs porteront sur l’installation et la mise en opération d’un poste central de régulation de la circulation.

Et 50 MDhs seront destinés à l’acquisition de matériel de locomotion et de transmission pour améliorer la capacité d’intervention des forces de l’ordre et renforcer ainsi la sécurité de l’ensemble de Casablanca.

365 Mdhs seront alloués à la modernisation des voieries aussi bien dans les grandes artères qu’au niveau des arrondissements. Un vaste chantier est lancé pour compléter et accélérer l’amélioration de la circulation et faciliter les déplacements.

480 Mdhs serviront pour un meilleur service de propreté et une meilleure gestion des déchets dans l’ensemble de la ville.L’éclairage public sera également amélioré. Une enveloppe de 138 MDHS lui sera consacrée.L’accès à l’eau potable et de mise à niveau des quartiers périphériques est également à l’ordre du jour.

Point Important, 245 MDHS serviront à l’amélioration du cadre de vie de la ville.

    -Le Parc de la Ligue Arabe, véritable poumon du centre ville se verra ainsi doté d’un budget supplémentaire se verra ainsi doté d’un budget supplémentaire de 35 Mdhs qui servira à financer l’ambitieux projet de réaménagement dont il fait actuellement l’objet.

    -115 Mdhs seront attribuées à l’aménagement d’espaces verts de la métropole avec plusieurs actions telles que l’aménagement et l’entretien général des espaces verts sur les voieries et les ronds-points ou encore la réfection et le réaménagement et l’entretien des jardins historiques.

    -65 Mdhs serviront à transformer le parc zoologique de AïnSebâa en un zoo nouvelle génération. Ce parc comprendra notamment un parc de jeux et un espace boisé sur une superficie globale de 10 hectares.

   -Le public sportif ne sera pas en reste puisqu’une vaste opération de réaménagement et de modernisation du stade Mohammed V est également prévue dans le cadre de ce budget avec une enveloppe budgétaire de 30 Mdhs en attendant la réalisation du Grand Stade.

Parallèlement à la mise en œuvre du plan d’actions prioritaires 2014, la ville de Casablanca veille à l’aboutissement des projets structurants déjà initiés.

C’est ainsi que la ville de Casablanca achèvera à l’issue de l’année, la réalisation de 5 de ses plus grands projets structurants. Des projets qui ont bénéficié d’une enveloppe globale de 2,9 milliards de dirhams.

Parmi ces projets, le parc Sindibad vise a être un véritable pôle de loisirs, comportant des composantes hôtelières, tertiaires et résidentielles en plus du Parc de jeux qui comptera 16 attractions (chaises volantes, toboggans, carroussel ou encore bateau pirate).

Porté par le groupe Alliances, la Somed et la Compagnie Générale des Alpes, ce projet s’étalera sur plus de 160000m2. Il est également prévu d’implanter un parc animalier hébergeant une centaine d’espèces et un parc écologique dédié à la préhistoire et à la pédagogie environnementale.

Le parc d’attraction sera finalisé d’ici la fin de décembre 2014 et aura nécessité un investissement de 400 Mdhs.

2014 verra également le lancement d’un grand projet structurant : le métro aérien.  Les études techniques sont finalisées et le montage financier est en cours de bouclage.

Plus de 2 millions de personnes seront concernées par la mise en service de ce métro. Ce projet qui nécessitera un investissement de 9 milliards de dirhams,  aura une capacité de 400.000 usagers quotidiennement.

Les autres projets ont trait à la fluidification du trafic dans les grandes artères, à la résolution de problématiques liés à l’habitat et à la résorption des bidonvilles.

La machine est donc en marche. Mais ce qu’il faut retenir de cette mobilisation générale, c’est que l’identification des projets et des actions à mener était déjà fait depuis longtemps. Par contre les moyens financier faisaient défaut.

Aujourd’hui, grâce au Discours Royal à l’occasion de l’ouverture de la nouvelle année législative, tous les moyens financiers ont été débloqués.

C’est la grande problématique de toutes les régions du pays : le pouvoir de l’Argent !

Ahlam Jebbar

Lire aussi

Grand succès des Tourism Marketing Days
Grand succès des Tourism...
Fès reçoit ses Trophées
Fès reçoit ses Trophées
Consécration pour Fès élue...
Après Dakhla en 2015,...
Mais que devient Driss...
La CGEM mets les...