Tourismapost

Taghazout est-elle entrain de renaitre de ses cendres?

Taghazout est-elle entrain de renaitre de ses cendres?

Le Comité de suivi Opérationnel, mis en place pour suivre l’évolution des grands projets touristiques s’est réuni hier à Rabat pour examiner l’état d’avancement des travaux de la station touristique de Taghazout. La station du Plan Azur est désormais en marche. Un projet qu’on attend depuis près de 30 ans !

«Créer du balnéaire» semble aujourd’hui et plus que jamais un leitmotiv pour le ministère du Tourisme et son bras armé la Société Marocaine d’Ingénierie Touristique – SMIT.
Hier, d’ailleurs, Le Comité de suivi Opérationnel, mis en place pour suivre l’évolution des grands projets touristiques, s’est réuni au siège du Ministère du tourisme à Rabat, sous la présidence du ministre du Tourisme, Lahcen Haddad et en présence des différents partenaires et, du Président du Directoire de la SMIT, Imad Barrakad, pour examiner l’état d’avancement des travaux de la station touristique de Taghazout.

Le ministre du Tourisme a, à cette occasion, souligné les avancées enregistrées dans la réalisation de la nouvelle station balnéaire, avec l’achèvement de la quasi-totalité des composantes de la première phase de cette station (Hôtel 5*, Golf…).

Aujourd’hui, l’objectif de la SMIT est de «consolider la destination d’Agadir qui continuera d’être le fer de lance de la croissance du balnéaire au Maroc, en le repositionnant comme une destination de balnéaire diversifiée avec une forte composante d’activités de niche et une touche d’expérience culturelle.» et d’ajouter «Taghazout Bay représente le haut de gamme du balnéaire».


Lahcen Haddad, a également souligné l’importance de la composante écologique et durable adoptée dans le cadre d’un programme de mise à niveau au profit des populations locales des villages voisins de Taghazout et Tamraght, à travers la réalisation d’équipements publics et d’activités génératrices de revenus et d’emplois, mais aussi avec l’adoption d’un Coefficient d’Occupation au Sol de 10%, la mise en place de mesures d’efficacité énergétique et de gestion de l’eau, station d’épuration, préservation de l’arganier à travers sa valorisation par des coopératives…

La station Taghazout devient ainsi la première à être labellisée HQE (Haute Qualité Environnementale).

Pour rappel, cette station balnéaire nouvelle génération s’étale sur une superficie globale de 615 hectares avec 90% d’espace vert et nécessitera près de 10 milliards de dirhams d’investissement, dont plus de 1,5 milliard de dirham ont déjà été engagé.

Les grands projets touristiques de la destination Agadir
Founty : 8469 lits opérationnels (sur 17.000 lits au total), investissement 6 Milliards de Dhs, emplois 12.000 mise à niveau, animations et loisirs.Lunja Village : 6000 lits prévus : animations et loisirs (parc aquatique, équipement sportif, restauration…)Tama Ouanza : 2000 lits prévus, mise à niveau, animations, loisirs : (en cours d’autorisation)


La station Taghazout Bay * :
• 12.376 lits supplémentaires (25% de la capacité d’Agadir)
• 300.000 touristes supplémentaires
• 1,5 million de nuitées supplémentaires
• 20.000 emplois*Au cours des 5 prochaines années

 

Lire aussi

Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Les hôteliers craignent les licenciements massifs
Les hôteliers craignent les...
La CNT fait le bilan des pertes  et présente ses doléances
La CNT fait le...
Le salon Marocotel 2020 est reporté
Le salon Marocotel 2020...