Tourismapost

tourismapost banner

Le rire pour une noble cause…

Le rire pour une noble cause…

D’Jal, l’humoriste à la casquette vissée sur la tête se produira les 20 et 21 octobre au Megarama à Casablanca. Les bénéfices de ce spectacle seront intégralement reversés à la Fondation Ababou en faveur de la jeunesse déscolarisée.

Il est des causes dont on aime parler sur Tourisma Post et celle-ci en fait partie : la Fondation Ababou est animée par la volonté d’offrir un avenir à la jeunesse défavorisée et déscolarisée.

Aussi la Fondation organise deux représentations du spectacle de l’humoriste D’Jal, les lundi 20 et mardi 21 octobre à Casablanca au Megarama.

Rappelons que depuis 2011, la Fondation Ababou réinsère les jeunes filles et garçons marocains en échec scolaire à travers la formation professionnelle. Le programme Inclusion jeunes pour l’éducation et l’employabilité des déscolarisés finance l’inscription et le suivi de ses bénéficiaires.Des jeunes qui entreront ensuite dans la vie active, dans de nombreux secteurs, notamment le tourisme et l’Hôtellerie.

La Fondation Ababou, parce qu’il y a
un avenir pour tous les jeunes.

Chaque année, 200 jeunes bénéficiaires inscrits dans les établissements de l’OFPPT de Rabat, Témara et Fès.La Fondation Ababou finance ainsi pour ces jeunes leurs frais d’inscriptions annuels, les tabliers, badges et autre fourniture scolaire, leur encadrement solaire et enfin leurs besoins en soins médicaux durant la formation…

Au jour d’aujourd’hui donc, en 4 ans, la Fondation Ababou, c’est quatre promotions et 850 jeunes réintégrés.

Avec ces deux spectacles, la Fondation compte donc renflouer ses caisses pour aider encore et encore les jeunes défavorisés.

Lire aussi

Adieu Mani !
Adieu Mani !
Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Les hôteliers craignent les licenciements massifs
Les hôteliers craignent les...
La CNT fait le bilan des pertes  et présente ses doléances
La CNT fait le...