Tourismapost

tourismapost banner

Refonte du système de classement des Établissements d’Hébergement Touristique

Refonte du système de classement des Établissements d’Hébergement Touristique

Le Ministère du Tourisme a initié en partenariat avec l’OMT, un accompagnement technique pour doter le secteur du tourisme d’un corps d’auditeurs des connaissances et des compétences nécessaires pour mieux évaluer les différents aspects de standing lors des opérations de classement et de contrôle des EHT.

Hier s’est tenue au siège du ministère du Tourisme, une cérémonie de remise des certificats de formation aux 10 premiers membres du corps d’auditeurs spécialisés, ayant bénéficié de l’expertise de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) dans la gestion et le suivi des projets, sur 90 participants au total appartenant aux différentes délégations régionales et provinciales du ministère du tourisme.

Cette formation a porté sur des modules théoriques et pratiques avec des applications et des mises en situation sur le terrain et a été clôturée avec des séances d’évaluation technique supervisées par l’OMT. Ainsi, ces auditeurs spécialisés formés par l’OMT seront les seuls habilités à effectuer le contrôle et le classement des EHT. Le Maroc est le premier pays à avoir bénéficié de cycles de formation dispensés par l’OMT.

Tout au long de la durée de ce partenariat et en s’appuyant sur l’expertise confirmée de l’OMT, il sera procédé, outre la formation du corps d’auditeurs spécialisés, à l’amélioration des normes de classement cibles et à leur mise en harmonie avec les pratiques internationales.

Pour rappel, l’accompagnement du Ministère du Tourisme par des experts de l’OMT pour la refonte du système de classement des Etablissements d’Hébergement Touristique au Maroc et le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) a été acté, le 12 décembre 2012, par la signature d’une convention de partenariat s’étalant sur une durée de 6 ans.

Le partenariat avec l’OMT prévoit également des audits mystères, qui seront réalisés par des clients mystères à l’insu de l’exploitant et qui ont pour objectif de s’assurer du niveau de la qualité du service produit, ces audits concerneront les EHT de moyen et haut standing, et permettront dans une première phase, et avant l’entrée en vigueur du nouveau projet de loi durant une phase transitoire, de sensibiliser, d’accompagner et de faciliter la compréhension et l’adhésion des EHT existants au nouveau système de classement à travers des « contrôles de classement à blanc », qui ont pour finalité de donner de la visibilité aux hôteliers quant aux exigences des normes dimensionnelles et fonctionnelles cibles.

Lire aussi

Adieu Mani !
Adieu Mani !
Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Les hôteliers craignent les licenciements massifs
Les hôteliers craignent les...
La CNT fait le bilan des pertes  et présente ses doléances
La CNT fait le...
Tourismapost