Tourismapost

La RAM dément les témoignages de ses passagers

La RAM dément les témoignages de ses passagers

Depuis quelques jours, plusieurs articles de presse font état d’un grave incident survenu sur un vol Royal Air Maroc. Mais la compagnie donne une toute autre version des faits.

L’incident se serait produit sur le vol de Royal Air Maroc reliant le 20 août dernier, Lisbonne à Casablanca. Juste avant l’atterrissage, deux hôtesses en sont venues aux mains. L’information a été rapportée par le site crash-aerien.aero et relayé par plusieurs organes de presse.
Selon le site, quelques instants avant l’atterrissage, des éclats de voix ont été entendus par les passagers provenant de l’arrière de l’appareil.
Les voyageurs ont d’abord pensé à un problème technique de l’appareil avant de se rendre compte qu’il s’agissait d’une dispute entre deux hôtesses. Des plateaux repas, des verres et du matériel ont alors volé en éclat et le chariot repas a été renversé.
Les passagers qui ont pris en photo les dégâts occasionnées par ces deux hôtesses se sont alors plaints de ce comportement non-professionnel mais aucune suite n’a été donnée à leur doléances.

bagarre-royal-air-maroc-b1fbf

Depuis quelques jours, l’affaire commence à faire le buzz sur le net aussi la compagnie nationale s’est décidée à apporter ses précisions

Selon donc un communiqué de la RAM «Le vol s’est déroulé dans de bonnes conditions. A la fin du service de « restauration », le personnel navigant commercial a placé le trolley (chariot contenant les produits de restauration) dans les galets. Pendant l’atterrissage de l’avion, le loquet du trolley s’est ouvert et les produits se sont éparpillés sur le sol. Cela a surpris les passagers mais n’a causé aucune perturbation pour le déroulement du vol.- A aucun moment, le confort et la quiétude des passagers n’ont été perturbés.- Il n’y a eu aucune dispute entre les hôtesses, contrairement à ce qui a été rapporté par certains sites électroniques.»
Ce qui signifie que les passagers qui étaient témoins de la scène et ont pris le cliché n’étaient pas en mesure de faire la différence entre un chariot repas qui tombe accidentellement et une dispute qui dégénère…

Pas très convaincant tout ça… mais on en dira pas plus… No comment !

Lire aussi

Hamid Bentahar, nouveau président de la CNT
Hamid Bentahar, nouveau président...
Le Fairmont Taghazout Bay, la révélation de l’été 2021
Le Fairmont Taghazout Bay,...
Adieu Mani !
Adieu Mani !
Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Tourismapost