Tourismapost

Othman Cherif Alami a encore fait son show

Othman Cherif Alami  a encore fait son show

Lors de l’Université d’Eté de la CGEM organisé à Casablanca les 12 et 13 septembre, Othman Cherif Alami n’a pas manqué de se faire remarquer une nouvelle fois, en interpellant le Président de la CGEM, en public, devant une salle comble.
Laissant l’assistance quelques peu pantois…

Agent de voyage ayant occupé diverses fonctions dans l’associatif du secteur du Tourisme, Othmane Cherif Alami est connu pour ses sorties excessives, ses coups de gueule intempestifs et parfois ses dérapages.

Il n’en est donc pas à son coup d’essai…

Mais cette fois, ce n’est pas devant la profession qu’il a fait son show mais devant toute l’assistance venue assister aux débats de haut niveau organisés par la CGEM.

Mais que faisait-il là ? une question que beaucoup se sont posés. La réponse est simple

Il a été désigné par Abdelatif Kabbaj, Président de la Confédération Nationale du Tourisme pour représenter la CNT dans un panel consacré à « Des secteurs plus importants que d’autres pour le Maroc ? »…

Une désignation quelque peu surprenante puisque Othmane Cherif Alami ne fait pas partie des instances dirigeantes de la Confédération. Plus que cela, il a même fait partie des dissidents qui, il y a quelques mois à peine, remettaient en cause la légitimité de l’équipe de la CNT et de ses attributions…

Pour Abdelatif Kabbaj, impliquer Othmane Cherif Alami était une manière de lui tendre la main et de lui montrer que la CNT veut faire table rase du passé et repartir sur de nouvelles bases…

Mais il semblerait qu’OCA (comme il aime qu’on l’appelle) ne l’a pas entendu de cette oreille…Et donc, à peine lui a-t-on donné la parole qu’il lance une pique acerbe en direction de Salahdine Mezouar, Président de la CGEM, pour lui faire remarquer que c’est grâce à un Tweet que le Président de la CGEM aurait bien voulu avoir l’obligeance d’impliquer les opérateurs du tourisme à l’Université d’été de la CGEM…

Le modérateur essaye alors, pour désamorcer la situation, d’en rire et lui lance « que c’est le pouvoir du digital !»… Mais Othmane Cherif Alami ne comprends pas la boutade et part dans une longue tirade.

Médusé, de la salle, Salahddine Mezouar lui reponds « qu’il n’a pas vu de tweet !».

OCA en rajoute alors une couche, en soulignant, sans en démordre et avec une certaine arrogance, que si ce n’est pas lui, ce sont ses « décideurs ».

Le modérateur le rappelle alors à l’ordre et lui propose d’en discuter plus tard « autour d’un verre de thé ! »…

Une séquence qui a créé un froid dans la salle et qui a été très mal perçue par beaucoup de personnes présentes.

Le hic, c’est que la CNT n’a jamais fait de Tweet à ce sujet, ni aucun de ses membres dirigeants. Le tweet auquel donc fait allusion OCA, c’est lui-même, sur son compte personnel, qui l’a écrit.

Ce qu’a juste oublié Othmane Cherif Alami c’est qu’il n’était pas là intuitu personae mais en tant que représentant de la CNT… Toute la subtilité était là…

Et le but de cette présence n’était pas de créer une quelconque discorde avec les responsables de la CGEM (qui sont un partenaire de choix pour la CNT) mais de représenter le secteur comme il se doit..

Mais ça, comme à son habitude, Othmane Cherif Alami en a fait fi !

 

Lire aussi

Si Badreddine Senoussi n’est plus
Si Badreddine Senoussi n’est...
Si Badreddine Senoussi n’est plus
Si Badreddine Senoussi n’est...
L’ONMT et les professionnels on Tour !
L’ONMT et les professionnels...
Cyril Hanouna à Marrakech
Cyril Hanouna à Marrakech
Pléiade de Chefs de renom au Sofitel Marrakech
Pléiade de Chefs de...
La restauration, une passion  pour Otmane Mekouar   
La restauration, une passion...

chroniqueurs
  • Faouzi Zemrani
  • Majid Bennis
  • Nabil Kouhen
  • Said Mouhid
  • Jean Robert Reznik
Restez informés, inscrivez-vous à notre newsletter
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !