Tourismapost

tourismapost banner

Nouveau faux pas pour Mohamed Sajid

Nouveau faux pas  pour Mohamed Sajid

A l’heure où la qualité de service est plus que jamais le talon d’Achille du secteur du Tourisme, Mohamed Sajid estime que l’obtention d’une licence de guide touristique professionnel ne requiert plus de qualification académique, l’expérience de terrain étant suffisante pour accéder à la profession. Mais les guides de tout le Maroc ne comptent pas se laisser faire. Leur profession est désormais menacée.

Il y a deux écoles : ceux qui veulent monter la qualité vers le haut et ceuxqui préfèrent la descendre vers le bas…. Mohamed Sajid semble faire partie de la seconde…

Mais les guides ne l’entendent pas de cette oreille et ne comptent pas se laisser faire.

Ce lundi 29 janvier, ils sont donc descendus dans la rue. Quelques 2000 guides touristiques du Royaume ont manifesté devant le siège du ministère du Tourisme. C’est une première pour le secteur du tourisme au Maroc.

L’application de l’article 31 de la loi 05 12 qui permet d’intégrer  des personnes sans formation dans la profession réglementé du guide touristique est une décision qu’ils n’acceptent pas.

Mohamed Sajid n’en démore pas pourtant et s’apprête à accorder des autorisations d’exercice exceptionnel aux guides «non reconnus» en se basant sur leur expérience dans le secteur et leur compétence professionnelle acquise durant des années d’activité.

« L’informel va ainsi être légalisé !» s’alarme un guide connu dans le milieu associatif de la profession.

Malgré ce sit-in c’est silence radio du côté du ministère qui campe sur sa position… Un réel mépris pour toute une profession qui est pourtant un maillon essentiel du microcosme touristique marocain.

Lire aussi

Adieu Mani !
Adieu Mani !
Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Les hôteliers craignent les licenciements massifs
Les hôteliers craignent les...
La CNT fait le bilan des pertes  et présente ses doléances
La CNT fait le...
Tourismapost