Tourismapost

tourismapost banner tourismapost banner tourismapost banner tourismapost banner

Mohamed Boussaid : « Je crois en le secteur du tourisme ! »

Mohamed Boussaid :  « Je crois en le secteur du tourisme ! »

Notre article d’hier intitulé : « Boussaid- Haddad : qui a raison, qui a tort ? » a provoqué de nombreuses réactions sur la toile. Nous avons donc voulu en savoir plus en menant une petite enquête pour avoir plus de détails sur les propos tenus lors de cette commission parlementaire et en contactant le ministre de l’Economie & des Finances.

Tout a commencé mercredi dernier, lorsque Mohamed Boussaid, ministre de l’Economie et des Finances a présenté le rapport d’exécution du budget 2015 au cours des 6 premiers mois de 2015, devant la Commission des Finances de la Chambre des conseillers, mercredi dernier.

Ce qu’il faut tout d’abord savoir, c’est qu’aucun journaliste n’était présent lors de cette commission. Dés lors, lorsque certains médias, ont relaté cette réunion, il ne s’agit que de propos rapportés mais pas par le principal intéressé, en l’occurrence Mohamed Boussaid, puisque celui-ci n’a fait aucune déclaration à l’issue de cette réunion.

Devant ce constat, nous avons décidé de vérifier l’information à la source en contactant le ministre de l’Economie et des Finances. Voici, en substance ce qu’il nous a répondu :

«Dans le cadre d’une lecture générale de la conjoncture économique nationale pour les 6 premiers mois de l’année, il a été procédé à une étude factuelle et sommaire des principaux secteurs économiques du pays sur la base de statistiques.
Tous les secteurs sont orientés à la hausse sauf le BTP et le Tourisme qui ont accusés des contre-performances. Mais aucune comparaison ou aucun parrallèlisme n’a été fait entre ces deux secteurs.
D’autre part, il n’y a aucune relation entre le budget et le secteur du Tourisme donc on ne peut pas dire ou écrire que le secteur du Tourisme plombe le budget 2015. C’est un non-sens.

Le secteur du Tourisme est un secteur important et prioritaire de l’Economie Nationale qui accuse des contre-performances passagères dues à la conjoncture internationale défavorable d’où la régression des arrivées et des recettes.

Je crois en le secteur du Tourisme en tant que secteur économique important qui bénéficie d’une Vision stratégique.
Cette crise ne peut être que passagère. Le secteur a les ressorts nécessaires pour rebondir.

Le ministère des Finances apporte et apportera donc tout le soutien nécessaire au secteur du Tourisme» .

Dont Act ! Bonne nouvelle pour le secteur du Tourisme qui a grand besoin du soutien du ministère des Finances.
Il n’y a donc pas deux discours différents au sein du Gouvernement. Au contraire, en expert averti et en économiste pointilleux, Mohamed Boussaid s’est voulu factuel et pragmatique.
Mais peut-être que certains parlementaires présents lors de la commission de mercredi dernier, ceux-là même qui ont diffusés l’information aux médias, n’ont pas compris tous les messages !

Lire aussi

Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Les hôteliers craignent les licenciements massifs
Les hôteliers craignent les...
La CNT fait le bilan des pertes  et présente ses doléances
La CNT fait le...
Le salon Marocotel 2020 est reporté
Le salon Marocotel 2020...