Tourismapost

Mövenpick Marrakech

Le rire solidaire pour lever des fonds pour les démunis

Le rire solidaire pour lever des fonds pour les démunis

L’artiste Karim Lee Duval se produira à Rabat le 15 mai prochain. Un spectacle qui vient enrichir l’animation culturelle de la ville et dont les bénéfices seront intégralement reversés à la Fondation Ababou qui milite en faveur de la jeunesse déscolarisée.

Animés par la volonté d’offrir un avenir meilleur à la jeunesse marocaine défavorisée et déscolarisée, la Fondation Ababou organise le spectacle de Karim Duval pour financer son programme «Inclusion Jeunes» qui profite à ce jour à 870 bénéficiaires réinsérés dans la formation professionnelle.

«Nous avons pris gout au rire solidaire pour lever les fonds indispensables à notre action. En 2012, nous découvrions D’JAL que nous avons retrouvé avec grand plaisir en octobre 2014. Et c’est reparti pour mai 2015 avec un artiste à l’humour peu ordinaire, Karim Duval» explique Joumala Ababou, Présidente de la Fondation Ababou.


Joumala Ababou épouse Idrissi, Présidente de la Fondation Ababou.

Humoriste, auteur, comédien, Karim Duval est une figure montante de l’humour. Il est actuellement en tournée avec son one man show «Melting Pot».

Au carrefour des cultures,
Karim Duval grandit à Fès, au Maroc, où il passe dix-huit années bercées par la musique, les voyages et une diversité inhérente à la ville… et à ses origines. Né d’une mère chinoise et d’un père franco- berbère, bilingue Arabe-Français, il développe rapidement le sens de l’observation à travers les mimiques, les accents, les voix des gens qui passent à la maison, véritable carrefour culturel et social.

Un spectacle à ne pas manquer donc d’autant que l’objectif est social.

Rappelons que la Fondation Ababou est une association engagée pour la parité Femme-Homme à travers le programme Performer avec Elle, l’égalité professionnelle, l’enjeu de la cohésion sociale.

Chaque année, 200 jeunes bénéficiaires filles et garçons inscrits dans les établissements de l’OFPPT de Rabat, Témara et Fès sont pris en charge par la Fondation Ababou qui finance pour ces jeunes, leurs frais d’inscriptions annuels, les tabliers, badges et autre fourniture scolaire, les cartes d’autobus, leur encadrement solaire, leurs besoins en soins médicaux durant la formation ainsi que la recherche d’emploi en fin de formation.

Lire aussi

Alice Rahou, une carrière en crescendo.
Alice Rahou, une carrière...
Chez Robuchon Rabat, Naima El Fasy se distingue
Chez Robuchon Rabat, Naima...
Afifa Zemrani, une militante passionnée
Afifa Zemrani, une militante...
Ghizlane Halaoui, un parcours sans faute
Ghizlane Halaoui, un parcours...
Ghita Sekkat, la marketeuse  du groupe Atlas
Ghita Sekkat, la marketeuse...
Samira Ktiri Idrissi, une pionnière du secteur
Samira Ktiri Idrissi, une...
Tourismapost