Tourismapost

tourismapost banner

La désintermédiation est-elle une fatalité ?

La désintermédiation est-elle une fatalité ?

Fouzi Zemrani, vice-President de la CNT intervenant lors de cette journée de réflexion

L’association régionale des agences de voyages de Marrakech-Safi, à organisé hier une journée de réflexion autour du thème : « Les agences de voyages face à la désintermédiation ».
Cette journée à vue la participation d’une centaine d’acteurs entre agents de voyages, hôteliers, guides et restaurateurs tous sensibilisés par ce phénomène qui impacte leur business model et les pousse à trouver des solutions à même de leur permettre de retrouver des parts de marché.

Outre la désintermédiation qui touche l’ensemble de la distribution, a été également abordé la problématique de l’Uberisation qui bouscule les mécanismes de l’économie classique en profitant des avancées technologiques pour imposer un nouveau modèle qui répond aux attentes des consommateurs tant au niveau de l’offre que celui de la demande.

Les différentes interventions ont été largement débattues par une assistance préoccupée mais consciente de la nécessité de changer de paradigmes.

Les recommandations qui ont été retenues à l’issue de cette journée ont été les suivantes :

  • Il faut répondre à la désintermédiation par un professionnalisme intelligent tant au niveau de l’offre qu’au niveau du service. Le client saura faire la différence en privilégiant la qualité au prix.
  • L’Uberisation n’est pas une menace, mais plutôt une opportunité qui devra être utilisée dans ce qu’elle a de meilleur, à savoir : la qualité de service qui répond en touts points aux attentes des clients.
  • Il y a nécessité d’investir dans l’acquisition d’une plateforme digitale à même de permettre à l’ensemble des acteurs de négocier leurs prestations en temps réel et de les achalander via un portail national lui même décliné en portails régionaux dotés d’applications pour Smartphones et tablettes.
  • Les professionnels de chaque région auront la tache de proposer des offres produit basé sur des expériences à vivre et en relation avec la spécificité de la région : Culturel, balnéaire, nature, sports, loisirs, découvertes, familles et autres. La notion de marque est incontournable
  • L’ONMT devra alors faire une promotion à travers tous les bassins émetteurs dotés d’offres aériennes mettant en avant les expériences à vivre au Maroc. Cette promotion doit utiliser au maximum les réseaux sociaux, les bloggeurs, les médias on line, les publi reportages et autres moyens de communication qui devront tous renvoyer vers le portail national.

Lire aussi

Adieu Mani !
Adieu Mani !
Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Les hôteliers craignent les licenciements massifs
Les hôteliers craignent les...
La CNT fait le bilan des pertes  et présente ses doléances
La CNT fait le...