Tourismapost

Hassan Abouyoub au Tourisme ?

Hassan Abouyoub au Tourisme ?

Depuis quelques jours, une liste non officielle du prochain Gouvernement circule à large échelle. Cette liste a  même été reprise par plusieurs grands médias de la place. Dans celle-ci, le département de l’Artisanat a été rattaché au Tourisme et c’est Hassan Abouyoub qui en prendrait les rennes. Une information à prendre avec beaucoup de précautions et de réserve…

Depuis les élections législatives,  plus de 50 jours se sont écoulés et à ce jour, aucune information ne circule encore, sur la composition du prochain Gouvernement… Un statu-quo qui inquiète dans le microcosme politique et économique.

Aziz Akhannouch, Président du RNI qui a entamé ce week-end une tournée politique à travers le pays, aurait émis, hier, « un presque oui » à la participation du RNI au prochain du Gouvernement. Mais rien n’est encore acté.

En attendant, une liste non-officielle de la composition du Gouvernement, dont l’origine n’est pas connue, circule à grande échelle…

Qui est à l’origine de cette fuite ? info ou intox ? Y-a-t-il une volonté cachée derrière cette liste ? S’agit-il d’une tendance des tractations ou des négociations en cours ?

Les questions restent posées… Aussi faut-il prendre cette information avec beaucoup de précautions et de réserve.

Nous avons comme même essayé d’analyser si la candidature de Hassan Abouyoub été plausible, puisque c’est lui qui a été affecté au Tourisme et à l’Artisanat.

Cette hypothèse peut-elle être crédible ?

Agé de 65 ans, Hassan Abouyoub, est un commis de l’Etat, actuellement Ambassadeur du Maroc en Italie. Un poste qu’il occupe depuis 2010. Au cours de sa longue carrière, il a également été Ambassadeur du Maroc en Arabie Saoudite et en France.

Il a également occupé plusieurs fois le poste de ministre. Il a, notamment été ministre du Commerce Extérieur, des Investissements et du Tourisme en 1992. Il connaît donc le secteur. Il a été à l’origine de la fameuse grande étude du secteur : Urbaplan ;

Nous avons essayé d’interroger les opérateurs qui l’ont connu quand il était en charge du Tourisme mais chose étonnante, ils n‘en gardent qu’un vague souvenir car « il n’est pas resté longtemps et il n’aurait pas mené de grandes actions pour le secteur » selon leur dire.

Autre donne, celle d’avoir été affilié au Mouvement Populaire quand il a participé aux précédents Gouvernements. Or Lahcen Haddad qui était ministre du Tourisme dans le Gouvernement sortant était également affilié au MP… Ce qui, selon les analystes, paraît étonnant que le MP garde encore une fois ce portefeuille.

Les avis sont donc assez mitigés…

Aujourd’hui, les opérateurs du Tourisme attendent avec impatience le nom de celui qui portera le secteur et se réfèrent au dernier discours de Sa Majesté Mohammed VI dans le quel il souligne que les compétences soient privilégiés dans le choix des futurs membres du Gouvernement.

Au delà des enjeux politiques des partis, les professionnels du Tourisme espèrent donc avoir un ministre compétent, qui connaisse le secteur et qui pourra redynamiser ce secteur, aujourd’hui en perte de vitesse. Pour celà, le profil d’un technocrate est privilégié.

Lire aussi

Hamid Bentahar, nouveau président de la CNT
Hamid Bentahar, nouveau président...
Le Fairmont Taghazout Bay, la révélation de l’été 2021
Le Fairmont Taghazout Bay,...
Adieu Mani !
Adieu Mani !
Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Tourismapost