Tourismapost

Grand Couac de la RAM sur Orly Sud

Grand Couac de la RAM sur Orly Sud

En cette période estivale de flux massifs vers le Maroc, surtout de la part des MRE, la RAM peine à assurer un service minimum pour l’enregistrement au départ de l’aéroport parisien d’Orly Sud.

C’est, en effet, une file impressionnante de plusieurs dizaines de mètres qui attends quotidiennement les passagers Ram qui embarquent via le terminal 3 de l’aéroport Orly Sud, juste pour effectuer leur enregistrement. Consciente de cette situation, la Compagnie avertie via sms et par téléphone sur la nécessité d’arriver 4 heures en avance « compte tenue de congestions. »

Mais la situation est bien plus incroyable. Une queue interminable traverse tout l’aéroport et cause, aux passage, des désagréments aux autres compagnies qui sont dans le terminal. (voir vidéo).

Dépassés, certains agents en charge de gérer cette queue interminable, s’expriment et avancent que « la RAM n’est plus ce qu’elle était, que c’est tous les jours ainsi sur les vols en direction du Maroc…». Un autre ira même jusqu’à dire que « l’on doit s’estimer heureux, la veille la file allait jusqu’à l’extérieur de l’aéroport ! »

C’est limite, si on ne doit pas dire merci alors…

Enfants de tous âges, personnes âgés, marocains, africains et touristes… sont là… à attendre, s’agglutinant autour des comptoirs RAM en espérant avoir enfin le sésame pour rentrer au pays, ce pays qui est censé être le plus beau pays du monde…

Quelques petits futés s’amusent même à vendre des places dans la queue : 20 euros ! Un joli petit business… le tout en toute insouciance puisque personne n’est à ce niveau de la queue…. Personne, en effet, ne vient s’enquérir de ce qui se passe, de l’état de santé de certains ou tout simplement pour s’excuser de toutes les gènes occasionnés…

A la compagnie, on explique qu’il y a « plusieurs vols à la fois avec beaucoup d’accompagnateurs qui se mettent aussi dans les files et également beaucoup de passagers qui n’ont leur vol qu’à 22h et qui sont dans la file… »

Ce serait donc la faute aux passagers qui sont venus trop tôt !

Cette après-midi là du 14 juillet 2019, sur un laps de temps de trois ou quatre heures, la RAM a, en effet, deux vols sur Casablanca, un sur Agadir, un sur Tanger, un sur Rabat et un sur Oujda …

Mais alors pourquoi la RAM permet- elle à tous les passagers de s’enregistrer en même temps ? Et pourquoi la compagnie ne fixe pas des horaires d’enregistrement pour chaque vol et des comptoirs attribués pour chaque destination ?

Autre constat : l’enregistrement se fait comme partout ailleurs sur des bornes automatiques et l’enregistrement des bagages se fait par le passager lui-même… Mais contrairement aux autres compagnies, l’assistance est très faible, voire inexistante même lorsqu’on essaye de la demander… c’est généralement d’autres passagers aguerris qui vous viennent en aide … par contre, les agents, il ne faut pas trop compter sur eux…aucun sourire, aucun regard, aucune empathie… Vous êtes pratiquement transparents à leurs yeux…

Or, en cette période de retour massive des MRE, beaucoup ont quelques difficultés à s’enregistrer sur les bornes ou à enregistrer leurs bagages, rendant l’attente encore plus longue…

La compagnie nationale avance également que « C’est toujours ainsi pour les départs en vacances et qu’il n’y a pas de possibilité d’extension du nombre de comptoirs d’enregistrement.»

La situation est donc banale pour la RAM…

La situation est pourtant désastreuse… Et ce qui est le plus surprenant, c’est que le reste de l’aéroport est fluide… le filtre de police et les autres points de passage se passent en quelques minutes… sans aucune «congestion».

Il est regrettable de voir que notre compagnie nationale, cette belle compagnie que nous chérissons car elle symbolise « les ailes » de notre pays, peine encore à s’organiser et à comprendre que la qualité de service est aujourd’hui indispensable pour tout passager, qu’il soit en business class ou en classe économique, qu’il ait une carte Gold ou qu’il soit client lambda, qu’il soit touriste ou MRE, qu’il soit marocain ou Africain…, qu’il est un fast track ou pas…

TOUS, quelqu’ils soient, méritent d’être traités avec DIGNITé !

Nous en sommes malheureusement encore loin…

Ce n’est pas, mais alors pas du tout, ce Maroc que l’on aime !

Lire aussi

Pari tenu pour les 24 H de Golf
Pari tenu pour les...
Une 2ème édition pour les 24H du Golf
Une 2ème édition pour...
La semaine de tous les festivals
La semaine de tous...
Hamid Bentahar, reconduit Président du CRT Marrakech
Hamid Bentahar, reconduit Président...
1ère édition des « Voyage Privé Awards » à Marrakech
1ère édition des « Voyage...
Risma signe un hôtel Novotel à Rabat
Risma signe un hôtel...

chroniqueurs
  • Faouzi Zemrani
  • Majid Bennis
  • Nabil Kouhen
  • Said Mouhid
  • Jean Robert Reznik
Restez informés, inscrivez-vous à notre newsletter
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !