Tourismapost

La CNT veut retrouver son leadership

La CNT veut retrouver son leadership

Depuis l’électrochoc des Assises du Tourisme et des sorties médiatiques qui s’en sont suivies, la Confédération nationale du Tourisme s’en est trouvée quelque peu affaiblie. Aussi, depuis quelques semaines s’active-t-elle pour mobiliser ses troupes et mettre en place une nouvelle dynamique pour le prochain mandat de la Confédération.

Des commissions avec les cinq présidents des fédérations métiers (FNIH, FNAV, Fédération des Transports touristique et celle des loueurs de voitures et Anit) se sont ainsi tenues.
Plusieurs volets ont été à l’ordre du jour, notamment la mise en œuvre des nouveaux statuts qui ont été adoptés l’année dernière, afin de doter la confédération des ressources financières et humaines nécessaires pour capitaliser sur les objectifs de la Vision 2020.

Autre sujet à l’ordre du jour, celui de la prochaine assemblée générale élective qui se tiendra le 23 décembre prochain. L’appel à candidature a été lancé au sein de l’instance et la date limite de dépôt de candidature a été fixé au 4 décembre.
A l’heure actuelle, aucun candidat ne s’est officiellement manifesté.
Mais les tractations ont commencés au sein de microcosme pour trouver le meilleur profil. Opérateurs privés et même ministère du Tourisme essayent de dénicher le profil idéal.
La tâche s’annonce difficile… Mais quelques noms commencent déjà à circuler.

Celui tout d’abord de Mohamed Benamour qui a été le Président-Fondateur de la Fédération du Tourisme et l’initiateur de la Vision 2010 ainsi que le signataire avec le gouvernement de l’Accord-Cadre et de l’Accord d’application de cette Vision. Mais Mohammed Benamour a décliné. Légitime il l’est mais il ne peut reprendre la tête d’une fédération qu’il a lui même créée…Il pourrait cependant jouer un rôle de catalyseur et de fédérateur pour impulser une dynamique nouvelle du secteur aussi bien auprès des opérateurs que des pouvoirs publics.

Autre profil idéal : celui de Omar Kabbaj. Professionnel de la première heure et Président du Conseil Régional du Tourisme de Casablanca, Omar Kabbaj est connu et reconnu dans la profession. Le profil aurait pu faire le consensus mais Omar Kabbaj ne semble pas vraiment disposé…

Un autre nom et non des moindres circule : celui de Abdellatif Kabbaj. Grand professionnel également et actuellement Président de la FNIH, Il fait partie de cette génération de vrais professionnels marocains qui ont participé à l’évolution du paysage touristique du pays. Un homme de consensus apprécié tant pas les professionnels que par le ministère de tutelle. Abdellatif Kabbaj ne s’est pas prononcé pour l’heure…

Ali Ghanam, actuel Président de la CNT ne s’est, pour sa part, pas déclaré mais selon les statuts, il a la possibilité de se présenter pour briguer un second mandat. Sera-t-il soutenu pour autant ? La question reste posée…

Lire aussi

Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Les hôteliers craignent les licenciements massifs
Les hôteliers craignent les...
La CNT fait le bilan des pertes  et présente ses doléances
La CNT fait le...
Le salon Marocotel 2020 est reporté
Le salon Marocotel 2020...