Tourismapost

tourismapost banner

La CNT Réagit

La CNT Réagit

Suite à la publication de l’éditorial, hier d’Ahlam Jebbar sur nos colonnes, la Confédération nationale du Tourisme a tenu à nous faire part de quelques éléments de précision. Normalement, sur un Edito, il n’y a pas de droit de réponse, car il s’agit d’un point de vue et d’une position qui n’engage que celui qui l’a écrit mais nous avons néanmoins décidé de le publier par conscience professionnelle. Nous apporterons néanmoins nos commentaires en fin d’article.

Concernant l’absence de certains professionnels des dernières Assises du tourisme :
– D’abord sur la forme, nous tenons à vous rappeler que M. Kamal BENSOUDA est toujours Président de l’Observatoire du Tourisme, au moins, jusqu’à la désignation prochaine d’un successeur
– Selon les informations dont nous disposons, ces absences, du moins celles des personnes que vous avez citées, seraient dues à des raisons purement personnelles et ne témoignent en aucun cas d’un quelconque désaccord avec la représentation de la profession, tel qu’il pourrait être compris en lisant votre article.
– De toutes les manières, il appartient à ces grandes personnalités qui ont servi et qui continuent à travailler pour le secteur du tourisme au Maroc de s’exprimer librement, si tel est le cas, tant au sein du Conseil d’Administration de la CNT, dont ils sont membres, qu’à travers d’autres canaux s’ils le jugent nécessaire.
– Les Assises du Tourisme ont connu la présence d’un millier de personnes, dont le chef du Gouvernement accompagné d’une vingtaine de ministres, démontrant le poids du secteur dans la politique du Gouvernement, mais aussi, comme vous avez du certainement le constater, de grands investisseurs nationaux et internationaux qui ont fait le déplacement, montrant ainsi leur mobilisation et disposition de continuer à faire de ce secteur une locomotive de l’économie marocaine et un levier de développement économique et social de notre pays.

Concernant l’action de la CNT et son rôle dans la gouvernance du secteur du tourisme, elle fera l’objet d’une présentation et débats lors de l’Assemblée Générale Ordinaire et Elective qui se tiendra dans les prochains jours. A cet effet, plaisir de vous rappeler que tel que le prévoit les statuts de notre confédération, la dite assemblée pourrait se tenir dans les 6 mois suivants la fin du mandat (30 juin 2014). Les derniers Conseil d’Administration et Bureau Exécutif ont donné pouvoirs au Président pour proposer une date pour tenir cette assemblée au courant du dernier trimestre 2014. Nous ne manquerons pas de vous tenir informée de cette date dès qu’elle sera effectivement arrêtée.

S’il appartient à l’Assemblée Générale de juger de l’efficacité et du leadership de notre Confédération, nous restons bien entendu à l’écoute de toute critique constructive, qui serait de nature à nous encourager à travailler davantage dans l’intérêt général du secteur et de la profession.

Enfin, nous pouvons aussi vous assurer, de la fierté que nous avons à voir des fédérations métiers et des instances régionales représentatives du secteur privé du tourisme, monter au créneau pour défendre les intérêts de notre corporation. La Force de la CNT ne peut émaner que de celle des instances qui la composent.

Aujourd’hui, plus que jamais, les défis et les enjeux de notre secteur sont importants. Les attentes aussi. L’heure est à l’Unité et la Mobilisation de TOUS, pour accompagner les chantiers structurants du secteur dans l’intérêt de notre destination et de notre pays.

Tels sont les maîtres mots qui nous animent au quotidien.


Réponse de Tourisma Post :

Cette « mise au Point » n’en ai pas une… C’est un point de vue juste différent. La CNT est en droit de dire ce qu’elle pense et sur nos colonnes nous avons toujours donné la parole à ses responsables ;
Maintenant, si ces derniers ne veulent pas reconnaître leurs points faibles qui sont, en partie, à l’origine de l’essoufflement du secteur et du manque de leadership de la profession, nous ne pouvons que le regretter…

Nous attendons avec impatience la présentation de l’action de la CNT qui se fera, comme le souligne ce texte, lors de « l’Assemblée générale ordinaire et élective qui se tiendra dans les prochains jours ».
Il aurait été souhaitable que cette présentation se fasse avant, que ce soit lors des Assises du Tourisme ou lors du Conseil Stratégique du Tourisme auquel à assisté le Chef du Gouvernement et un grand nombre de ministres concernés par la problématique.
Lesquels ont d’ailleurs, à ce moment là, demandé à la profession d’avoir une stratégie plus affinée de la Vision 2020 et des mesures concrètes à présenter qui feront lever les blocages du secteur…

Nous souhaitons une bonne continuation à la CNT, en espérant une remise en question et qu’une saine cohésion au sein de ses composantes s’opère auprès de toutes ses forces vives, afin d’avancer et d’évoluer dans le bon sens pour in fine arriver à une Confédération plus forte et plus efficace.

C’est tout le mal qu’on lui souhaite…

Lire aussi

Adieu Mani !
Adieu Mani !
Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Les hôteliers craignent les licenciements massifs
Les hôteliers craignent les...
La CNT fait le bilan des pertes  et présente ses doléances
La CNT fait le...
Tourismapost