Tourismapost

Le Tourisme risque-t-il d’être impacté par les menaces de l’Etat islamique?

Le Tourisme risque-t-il d’être impacté par les menaces de l’Etat islamique?

L’organisation Etat islamique a appelé les musulmans à tuer des citoyens, notamment américains et français. En France, les autorités appellent à la vigilance dans les territoires musulmans, notamment au Maroc. Cela aura-t-il une incidence sur notre tourisme ?

Suite aux menaces du groupe Etat islamique visant les ressortissants occidentaux, les Français résidant ou étant amenés à se déplacer dans une trentaine de pays ont été appelés à «la plus grande prudence».

Le Quai d’Orsay a ainsi transmis cette consigne à ses ambassades «dans une trentaine de pays» qui l’ont répercutée auprès des Français y habitant ou en séjour, notamment au Maghreb, au Moyen-Orient et en Afrique subsaharienne.

Au Maghreb, la consigne a notamment été diffusée au Maroc, en Algérie et en Tunisie. Sur le site Internet du ministère, pour le Maroc, il est ainsi écrit que «dans le contexte de l’intervention contre Daech de la coalition internationale, les Français résidant ou de passage dans le pays sont invités à renforcer leur vigilance».

Interrogé, un tour-opérateur présent au salon du tourisme Top Resa, qui vient d’ouvrir ses portes à Paris, temporise «Il est beaucoup trop tôt pour dire si cela aura ou non une incidence sur l’activité touristique vers le Maroc. Pour l’heure, nous n’avons fait aucun changement sur nos programmations.»

Si pour l’heure les annulations ne sont pas encore nombreuses, les craintes sont par contre déjà là. Les professionnels marocains ne sont pas convaincus que cela n’aura aucun impact. «Soyons sérieux, vous êtes français, par exemple, vous entendez cela au journal télévisé, vous avez envie de vous rendre dans les jours qui suivent dans un pays arabe ? bien sur que non !» s’exclame l’un d’eux.

Hier encore, un ressortissant français a été kidnappé en Algérie. Ce qui n’est pas pour arranger les choses.

Tributaire de son environnement politique et sécuritaire, le tourisme au Maroc ou ailleurs n’avait pas besoin de cette crise supplémentaire…

Lire aussi

Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Les hôteliers craignent les licenciements massifs
Les hôteliers craignent les...
La CNT fait le bilan des pertes  et présente ses doléances
La CNT fait le...
Le salon Marocotel 2020 est reporté
Le salon Marocotel 2020...