Tourismapost

Nouvelle organisation pour Accor en Afrique et au Maroc

Nouvelle organisation pour Accor en Afrique et au Maroc

Les hommes forts d’Accor Maroc – Afrique et de Risma

Depuis quelques jours, une nouvelle organisation a été mise en place au sein du groupe Accor. Pour la région Afrique et Océan Indien, un certain nombre de responsables ont été promus. C’est un tournant dans l’organisation du groupe qui mise sur de nouvelles compétences et un nouvel encadrement.

Ces trois dernières années, c’est une période de flottement qui a caractérisé le management d’Accor Gestion Maroc. Aucune action forte, aucun développement, aucun leadership… En face d’un Risma avec un dynamique Président comme Amine Echcherki et un Vice-Président – reconnu et apprécié de tous – comme Marc Thépot … qui ont su, par contre, consolider leur position, leur notoriété et la crédibilité de l’entreprise dans le paysage des investisseurs marocains. Risma étant désormais clairement identifié comme le leader dans son secteur avec une véritable success story !

Il semblerait donc que c’est une période de reprise en main qui s’annonce pour AGM. La nouvelle organisation qui vient d’être mise en place marque une réelle volonté de mettre une équipe forte pour relancer Accor au Maroc.

Une nouvelle organisation et de nouvelles compétences viennent donc d’être nommées, avec à leur tête un homme fort : Antoine Guego, nouvellement nommé à la tête de Hotelservices Afrique et Océan Indien, en plus de sa fonction de Directeur Général d’ Accor Gestion Maroc.

L’objectif, à terme, étant « de se doter d’une organisation simple et efficace, permettant de retrouver de l’agilité et la responsabilisation de chacun,de développer, de gérer et d’animer les réseaux d’hôtels, de renforcer la notoriété des marques du groupe et enfin de sélectionner les priorités pour obtenir les résultats ».

Concrètement, cette nouvelle organisation permettra, entre autre à la marque Sofitel de ne plus faire cavalier seul et d’apporter, dans le cadre de la nouvelle organisation, son expertise aux autres marque « haut de gamme « du groupe, à savoir M Gallery et Pullman . Nul doute qu’ Hamid Bentahar soit – pour cela – l’homme qu’il convenait impérativement de conserver et de promouvoir dans cette nouvelle organisation.

Accor a ainsi clairement pour ambition « de devenir le groupe hôtelier le plus performant et le mieux valorisé ».

Au niveau Opérationnel, trois nouvelles têtes piloteront les opérations :

Hamid Bentahar : en charge de l’Hôtellerie de luxe pour l’Afrique et l’Océan Indien incluant le haut de gamme pour l’Afrique du Nord. M Gallery Rabat, Essaouira et Pullman Marrakech et El Jadida seront donc désormais supervisés par lui.
Parallèlement, il reste en charge des Opérations de l’Hôtellerie de luxe et du haut de gamme pour Accor Gestion Maroc (AGM). Il reste basé à Marrakech.

Sébastien Mary : en charge de l’Hôtellerie milieu de gamme et économique pour l’Afrique du Nord. Parallèlement, il est en charge des Opérations de l’Hôtellerie milieu de gamme et économique pour AGM. Il sera basé à Casablanca.

Jean Marc Schnell : en charge de l’Hôtellerie haut de gamme, milieu de gamme et économique pour l’Afrique Subsaharienne et l’Océan Indien. Il reste basé à Dakar.

Au niveau des fonctions supports, quatre nouvelles têtes prennent également le relais :

Philippe Baretaud : en charge du Développement pour l’Afrique et l’Océan Indien. Il sera basé à Casablanca.

Makram Chatti : en charge du Reporting pour l’Afrique et l’Océan Indien. Il sera basé à Casablanca.

Hadja Ba : en charge du Contrôle de Gestion et des Projets pour l’Afrique et l’Océan Indien. Elle sera basée à Casablanca.

Salim Ennaji : en charge des Ressources Humaines pour l’Afrique et l’Océan Indien. Parallèlement, il reste en charge des Ressources Humaines pour AGM. L’Académie Accor Afrique lui sera directement rattachée. Il reste basé à Casablanca.

Manoel Parrent : en charge du Marketing Opérationnel, de la Communication, Relations Presse et du Développement Durable pour l’Afrique et l’Océan Indien. Il sera basé à Casablanca.

On notera donc que dans cette nouvelle organisation Afrique et Océan Indien, les nouveaux responsables sont basés à Casablanca. Comme cela a souvent été évoqué , Accor Maroc devient donc un hub pour l’Afrique.
Dont Acte !
A quand pour Risma, une compétence africaine ?

A.J

Lire aussi

Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Les hôteliers craignent les licenciements massifs
Les hôteliers craignent les...
La CNT fait le bilan des pertes  et présente ses doléances
La CNT fait le...
Le salon Marocotel 2020 est reporté
Le salon Marocotel 2020...