Tourismapost

tourismapost banner tourismapost banner tourismapost banner tourismapost banner

Le Ministre du Tourisme veut assainir la profession de guide

Le Ministre du Tourisme veut assainir la profession de guide

Le Ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, a présenté ce Jeudi 11 Juin 2015, devant le conseil du gouvernement, le projet de décret portant application de la loi n°05-12 réglementant la profession de guide de tourisme.

Ce texte de loi vise à élever le niveau de compétence des guides de tourisme en introduisant des changements qui concernent essentiellement l’exercice de la profession, la formation et l’accès au métier.

La première nouveauté de ce texte concerne l’amélioration des critères d’accès au métier de guide de tourisme notamment les conditions d’octroi et de renouvellement de l’agrément d’exercice du métier, les conditions requises pour l’octroi d’un agrément pour la création d’une société de guides de tourisme selon un cahier de charges qui sera déterminé par arrêt é du Ministre du Tourisme, les conditions en relation avec le champ de pratique du métier et les conditions requises pour l’exercice de la profession après l’âge de 60 ans.

Concernant la formation et l’accès au métier, l’amélioration des critères d’accès vise deux catégories de guides (guides des espaces naturels et guides des villes et circuits touristiques). En effet, il est requis pour l’exercice de la profession de bénéficier d’une formation initiale spécifique, aussi le ministre du Tourisme détermine t-il pour chaque catégorie de guide, le diplôme permettant l’exercice de la profession.

La troisième nouveauté a trait à l’octroi des agréments à des personnes ne remplissant pas les conditions de formation mais disposant de compétences acquises sur le terrain. Ainsi, l’octroi se fera après réussite des postulants à un concours qui sera organisé par le ministère du Tourisme.

Décrié depuis toujours comme une profession mal organisée, la profession des guides a longtemps était négligée par les pouvoirs publics. Aujourd’hui, le ministère du Tourisme marque sa volonté d’en faire un maillon important dans le secteur.

Lire aussi

Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Les hôteliers craignent les licenciements massifs
Les hôteliers craignent les...
La CNT fait le bilan des pertes  et présente ses doléances
La CNT fait le...
Le salon Marocotel 2020 est reporté
Le salon Marocotel 2020...