Tourismapost

tourismapost banner

Marc Thépot, administrateur de Thomas & Piron Maroc

Marc Thépot, administrateur de Thomas & Piron Maroc

Une nouvelle casquette s’ajoute pour Marc Thépot qui met son expertise au service de groupes de renom pour leur développement au Maroc. C’est ainsi qu’il devient l’administrateur Maroc du groupe belge.

Thomas & Piron est un groupe connu au Maroc puisqu’il était intervenu, en tant qu’aménageur-développeur dans le tour de table initial de la station du Plan Azur Mogador d’Essaouira. Le projet avait alors connu de nombreuses difficultés, notamment d’un point de vu de gouvernance, ce qui avait poussé Thomas & Piron à se désengager.
Le groupe avait ensuite rejoint le groupe Alliances dans le projet de Lixus.

Avec ses 1500 salariés, Thomas & Piron, représente en 2014, un chiffre d’affaires de 330 millions d’euros et 23 millions de résultat net. Le groupe, qui est présent en Belgique, Luxembourg, France ainsi qu’en Afrique, construit et commercialise quelques 1000 appartements et villas chaque année.

Aujourd’hui, l’enseigne à fait appel à Marc Thépot pour redévelopper sa présence au Maroc. Deux projets sont en cours. Le premier à Casablanca où Thomas & Piron s’est associé au groupe A G Real Estate pour développer un projet d’appartements de luxe dans le Casa Finances City. Un projet de 214 unités, soit un investissement de 600 millions de dirhams.
Le second, à Lixus où le groupe belge a un terrain sur la station de près de 17 hectares et pour lequel des démarches sont en cours pour relancer le projet.

Ainsi, Marc Thépot joue encore une fois son rôle d’Ambassadeur du Maroc auprès de grands investisseurs. Espérons qu’avec lui, Thomas & Piron pourra cette fois mener ses projets au Maroc à terme

Lire aussi

Adieu Mani !
Adieu Mani !
Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Les hôteliers craignent les licenciements massifs
Les hôteliers craignent les...
La CNT fait le bilan des pertes  et présente ses doléances
La CNT fait le...