Tourismapost

tourismapost banner

Du Gnaoua-Rock pour les 20 ans du festival !

Du Gnaoua-Rock pour les 20 ans du festival !

La 20ème édition du Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira promet des moments de grandes émotions, de nostalgie et de découvertes ! Les magiciens de la fusion Band of Gnawa seront de retour pour fêter le 20e anniversaire du festival. 

Tissé entre Paris et Essaouira, Band of Gnawa a été créé en 2007 à l‘occasion des 10 ans du festival. Cette formation rend hommage au fameux “ Band of Gypsys”, créé par Hendrix en 69 et qui, à l‘instar des Stones, des Beatles ou Led Zeppelin a été directement influencée par les musiques du Maghreb et plus particulièrement par celle des Gnaoua. Formé de musiciens/magiciens, Band of Gnawa revisite quelques mythiques standards rock des 70‘s (Come Together, Who knows, Gallows pole…) en une fusion Gnaoua-Rock inédite.

Rendez-vous le jeudi 29 juin à 23H30, scène Moulay Hassan pour un concert plein d’émotions !  

 

Programmation :

Loy Ehrlich                       : direction musicale, gumbasse (France/Maroc)

Maâlem Saïd Boulhimas : chant gnawa, guembri (Maroc)

Akram Sedkaoui              : chant rock (France/Tunisie)

Jean-Philippe Rykiel      : claviers (France)

Eric Löhrer                      : guitare (France)

Cyril Atef                         : batterie, percussions (France)

Tao Ehrlich                     : batterie, percussions (France)

Abdellatif Ramni            : karkabou, chœurs, danse (Maroc, France)

Amine El Allouki            : karkabou, chœurs, danse (Maroc)

Hicham Ait Salah           : karkabou, chœurs, danse (Maroc)

Simo Boumazzough      : karkabou, chœurs, danse (Maroc)

 

Lire aussi

Adieu Mani !
Adieu Mani !
Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Les hôteliers craignent les licenciements massifs
Les hôteliers craignent les...
La CNT fait le bilan des pertes  et présente ses doléances
La CNT fait le...