Tourismapost

Le Contrat Programme Régional du Grand Casablanca prévoit 46 nouveaux projets

Le Contrat Programme Régional du Grand Casablanca prévoit 46 nouveaux projets

Le Contrat Programme Régional (CPR) du Grand Casablanca vient d’être signé ce matin. La concrétisation de ces projets nécessitera un investissement global 10,3 Milliards de Dirhams.

Les partenaires publics et privés de la Région se sont engagés sur les principales actions qui permettront d’atteindre l’ambition de positionner le Grand Casablanca en tant que pôle d’attraction majeur combinant le tourisme d’affaires, de loisirs et de culture.

Le ministre du Tourisme, le Wali de la Région du Grand Casablanca, le Président de la Région, le Président du conseil de la ville, le Président du Conseil Préfectoral et le Président du CRT de Casablanca ont donc paraphé, ce matin, le CPR de la capitale économique.

La différenciation du Grand Casablanca telle que déclinée dans ce Contrat Programme Régional va s’articuler autour de 3 axes majeurs :
• Développer une offre dédiée pour le tourisme d’affaires, en enrichissant l’expérience avec des offres de niche, comme le golf et le bien-être ;
• Capitaliser ensuite sur l’affluence d’affaires pour mettre en place une offre de « city-break », articulée autour de la culture et des loisirs, et en optimisant les synergies avec les Régions avoisinantes, en particulier les sites de Rabat et d’El Jadida ;
• Développer l’offre MICE.

Il prévoit, en outre quatre thématiques de développement : « Patrimoine et Héritage », « Niche a forte valeur ajoutée », «Animation, sport et loisirs, et « Biladi ».

Pour matérialiser son positionnement et atteindre les objectifs de croissance à horizon 2020, la région va procéder au lancement de 46 projets (3 projets structurants et 43 projets complémentaires) qui permettront d’enrichir et de diversifier l’offre touristique régionale. La concrétisation de ces projets nécessitera un investissement global de 10,3 Milliards de Dirhams, dont 71% soit 7,3 Milliards de Dirhams seront portés par le secteur privé.

En termes de structuration de l’offre, la Région va valoriser son littoral et les atouts naturels des alentours, ainsi que la richesse de son héritage architectural, qui comprend des œuvres représentatives de plusieurs périodes de l’histoire du Maroc, y compris du 20ème siècle.

Ainsi, la Région devra mettre sur le marché, en termes quantitatifs environ 7 200 lits supplémentaires, afin de pouvoir accueillir le nombre de touristes additionnels en 2020, et ainsi accroître de façon importante ses recettes touristiques annuelles. Concernant le nombre d’emplois à créer, la Région connaitra, dans le cadre du renforcement de la chaîne de valeur touristique (PME et TPE), la création de 1 500 emplois dans le secteur. De même, la capacité additionnelle en hébergement qui sera créée à horizon 2020 va générer 8 726 emplois directs.

L’adéquation entre les capacités additionnelles et les besoins en ressources humaines dans la région, estimés à environ 2070 lauréats à horizon2020, est également programmée dans le cadre du Contrat Programme Régional avec un système de formation moderne, apte à répondre aux exigences du secteur du tourisme, tant au niveau quantitatif que qualitatif avec pour objectif de former pour la Région du Grand Casablanca environ 2070 lauréats à l’horizon 2020.

C’est ainsi le 13eme CPR qui est signé. Il ne manque plus que celui de Rabat.
Il faudra ensuite passer à l’étape cruciale de lever les fonds pour que ces CPR soient menés à terme.

N.M

Lire aussi

Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Les hôteliers craignent les licenciements massifs
Les hôteliers craignent les...
La CNT fait le bilan des pertes  et présente ses doléances
La CNT fait le...
Le salon Marocotel 2020 est reporté
Le salon Marocotel 2020...