Tourismapost

Mövenpick Marrakech

Marrakech, la star du week-end de l’Aïd

Marrakech, la star du week-end de l’Aïd

A l’approche de la fin du ramadan, les hôteliers se préparent à accueillir les marocains qui voyagent le week-end prolongé de l’aïd et concoctent pour l’occasion des packages attractifs. Florilège des tendances qui se dessinent.

Le ramadan tire à sa fin et avec, se profile un beau week-end prolongé du 10 au 14 avril, soit 5 jours ou nombre de marocains vont voyager dans toutes les régions du pays. Les offres des hôtels et des chaines hôtelières se multiplient en ce moment pour attirer cette manne touristique dont l’une des caractéristiques est de réserver en last minute.
Mais d’ores et déjà les tendances se profilent.

Pour la région Nord, les réservations sont pour l’heure timide. Tanger ou Tétouan étant plutôt des régions estivales et non printanières pour les marocains. Cependant les professionnels de la région s’attendent à un afflux qui se manifeste les derniers jours avant l’aïd.
Fès et Meknès, connaissent quant à elles un petit rebond. Les marocains originaires de la région allient l’utile à l’agréable pour ce week-end de l’aïd en profitant de l’hôtel tout en étant proche de la famille qui réside sur place. Ifrane et Michlifen qui ont revêtu leur manteau blanc ces dernières semaines seront également prisés avec nombre de Fassi et Meknassi mais également de Bidaoui et de Rbatis.
Casablanca et Rabat ne sont, par contre, pas des régions qui profitent notablement de l’activité de l’Aïd.
Beni Mellal est également convoitée durant cette période. Le ressourcement printanier de la région attire nombre de marocains en quête de ressourcement.
Marrakech qui tourne en ce moment à plein régime reste incontestablement la région par excellence pour ce week-end de l’Aïd. Le climat est au rendez-vous, l’activité bat son plein et les réservations affluent de toutes les régions du royaume. Reste que nombre d’hôtels sont d’ores et déjà full entre les réservations de nationaux et les réservations des touristes internationaux, nombreux en cette période. La ville ocre risque donc d’être victime de son succès et ne pourra répondre à toutes les demandes de réservation des marocains.
Essaouira également, commence à enregistrer ces premières réservations. A Agadir, et Taghazout, les réservations tombent également. Certains voulant profiter de ce week-end ensoleillé pour les premières baignades de l’année. Dakhla enfin connaitra une petite affluence mais pas très significative… La destination est en haute saison de kitesurf donc les hôtels sont pleins et pour les marocains qui réservent en last minutes, il sera difficile de trouver une place d’avion.

A noter que nombre de MRE seront également au rendez-vous pour fêter l’Aid Fitr et profiter de leur famille tout en séjournant dans les hôtels du pays.

Après ce petit tour d’horizon, force est de constater que le Maroc reste bel et bien la destination préférée des marocains

Lire aussi

Le Maroc, pays à l’honneur du salon Gourmets à Madrid
Le Maroc, pays à...
La relève n’est pas assurée !
La relève n’est pas...
Agadir : Said Skalli tire la sonnette d’alarme
Agadir : Said Skalli tire...
La SMIT s’active pour lancer le Parc National d’Ifrane
La SMIT s’active pour...
Détails de l’opening et photos exclusives  du Ritz Carlton Rabat
Détails de l’opening et...
La Bahja attitude de Hamid Bentahar
La Bahja attitude de...
Tourismapost