Tourismapost

Le secteur du tourisme se décompose

Le secteur du tourisme se décompose

Les opérateurs du tourisme se réveillent ce matin avec la gueule de bois. Après l’annonce de la fermeture des frontières avec la France à la veille des vacances de fin d’année, les derniers espoirs de reprise que nourrissaient les professionnels volent en éclat.

« C’est le premier marché émetteur de touristes vers le Maroc qui vient de nous être fermé. C’est la pire chose qui pouvait nous arriver aujourd’hui.» se lamente un opérateur de la place.

Dès l’annonce officielle, hier après-midi de cette fermeture, un vent de panique s’est emparé des lobbys des hôtels et des bureaux des compagnies aériennes. Les quelques touristes actuellement en séjour n’avaient plus qu’une idée, écourter leur séjour et trouver un vol au plus vite.

La situation est d’autant plus grave que la plupart des villes touristiques avaient le carnet plein de réservations de touristes français pour Noël et le nouvel An. Mais dès ce matin les annulations commencent à pleuvoir. « La saison est désormais perdue ! » s’insurge un autre opérateur. Les tours-opérateurs sont quand à eux entrain de déprogrammer leurs charters pour les saisons à venir…

Les professionnels et les représentants associatifs sont abattus ce matin. Réunis en ce moment même à Agadir pour les « Agadirs Souss Massa Days » organisés par le CRT de la région, leurs témoignages ont un goût amer… Délaissés, ils ne nourrissent plus aucune envie de lutter contre ce qu’ils qualifient désormais de «fatalité».

Les problématiques du secteur en matière de fiscalité et de financement s’imposent désormais avec plus d’insistance pour sauver le tissu économique. Le maintien des emplois semble plus que jamais compromis.

Le Black Friday de ce vendredi risque de durer plus longtemps pour les établissements hôteliers du pays qui pensent déjà à brader leurs prix afin de proposer des packages attractifs aux marocains pour les fêtes de fin d’année… Histoire de sauver les meubles…

Lire aussi

Pour l’OMT, d’énormes dégâts économiques sont à craindre
Pour l’OMT, d’énormes dégâts...
Le patriarche de la presse touristique nous a quitté
Le patriarche de la...
Sortie remarquée de Hamid Bentahar sur Medi 1 TV
Sortie remarquée de Hamid...
Qu’est ce qu’on attend ?
Qu’est ce qu’on attend...
Hello Dubaï !
Hello Dubaï !
La CNT tire la sonnette d’alarme
La CNT tire la...
Tourismapost