Tourismapost

La Confédération Nationale du Tourisme alerte le Gouvernement

La Confédération Nationale du Tourisme alerte le Gouvernement

La situation est devenue dramatique pour les entreprises du secteur du Tourisme. L’ampleur des dégâts est important et l’absence de visibilité alarment les plus optimistes. La CNT a dès lors envoyé un courrier à la ministre de tutelle… Mais aucune réponse pour l’heure.

Les opérateurs du tourisme ne cessent de le répéter depuis des semaines, voir des mois : la situation est désormais dramatique pour les professionnels du secteur. Un plan d’urgence s’impose si l’on désire sauver cette industrie dans toutes ses composantes : hôtelerie, distribution (agences de voyage), restauration, transporteurs, guide etc…
Pourtant malgé les différentes relances, rien à ce jour. L’année 2021 risque d’être pire que celle de 2020. Le constat est alarmant.
Aussi le président de la confédération nationale du Tourisme conforté par tous les présidents des fédérations métiers est passé à l’offensive en envoyant la semaine dernière un courrier à la ministre du Tourisme avec copie au Chef du Gouvernement, au ministre de l’Intérieur, au ministre de l’Economie et des Finances et au président de la CGEM.

Dans ce courrier, les responsables de la CNt rappellent que « sur les 21 mesures comprises dans le crontrat-programme signé en août 2020, seule la mesure liée à l’indemnité forfaitaire de 2000 dhs pour les employés du secteur a été opérationnalisée, non sans difficultés puisque les versements aux bénéficiaires ont enregistrés des retards de plusieurs mois ».
De plus cette mesure est loin d’être suffisante !

« Il devient urgent d’agir en adoptant une posture volontariste… »La CNT demande entre autre, de procéder à l’ouverture progressive des frontières en priorisant les pays où le taux de vaccination est le plus avancé. Ainsi que la vaccination prioritaire de tous les employés du secteur pour garantir une sécurité maximum dans les établissements hôteliers.
Pour les entreprises du secteur, la CNT réclame entre autres la mise en place de mesures de soutien avec un reprofilage de l’échéancier bancaire long terme GPBM et le renforcement de l’intervention de la CCG.
«Sans action efficace et volontariste dans ce sens, un risque d’insolvabilité massive des entreprises est à craindre à terme ». Précise la CNT.
En matière de trésorerie, la confédération insiste également sur le besoin de mettre en place un traitement adapté du passif fiscal et de la fiscalité locale exigible au titre de 2021.

La Confédération a envoyé ce courrier en début de semaine prochaine et compte cette semaine organiser une grande conférence de presse pour sensibiliser l’opinion publique sur la situation desastreuse que traverse ce secteur vital de l’économie.

Lire aussi

Les Urnes ont parlé !
Les Urnes ont parlé !
Coup de projecteur sur Marrakech  sur France 2
Coup de projecteur sur...
Le leadership de Hamid Bentahar  pour sauver le secteur
Le leadership de Hamid...
Richard Branson fait du social à Marrakech
Richard Branson fait du...
CNT : une passation de pouvoir dans la confiance
CNT : une passation de...
La ministre du Tourisme rend hommage  au bureau sortant de la CNT
La ministre du Tourisme...
Tourismapost