Tourismapost

Cyberattaque chez EasyJet

Cyberattaque chez EasyJet

La compagnie aérienne britannique EasyJet a subi une cyberattaque « hautement sophistiquée », ayant permis aux pirates informatiques d’accéder aux données personnelles d’environ 9 millions de ses clients.

Grand coup dur pour la compagnie aérienne britannique. Non seulement la pandémie l’a cloué au sol mais aujourd’hui c’est une cyberattaque qui vient de la frapper de plein fouet.
Cette opération de piratage a concerné les adresses e-mail et les détails de voyage des passagers de plus de 9 millions de personnes.

Sur ces 9 millions, 2.208 se sont fait voler les détails de leurs cartes de crédit, a déploré EasyJet, précisant que les clients dont les détails bancaires ont été volés ont déjà été contactés tandis que d’autres seront contactés avant le 26 mai, au plus tard.

EasyJet n’a pas immédiatement expliqué comment la cyberattaque s’est produite, mais elle a assuré avoir « fermé cet accès non autorisé » à son système informatique, tout en signalant l’incident au National Cyber ​​Security Center (NCSC) et au Bureau du commissaire à l’information (ICO), qui est le régulateur britannique de la protection des données.

« Depuis que nous avons pris conscience de l’incident, nous avons compris qu’en raison du Covid-19 il y a de fortes craintes sur l’utilisation de données personnelles pour des arnaques en ligne », a déclaré le directeur général d’EasyJet, Johan Lundgren.

C’est la raison pour laquelle, EasyJet demande aux clients concernés « d’être très vigilants, en particulier s’ils reçoivent des demandes non sollicitées.

Lire aussi

le «Light Tour» à New York fait rayonner le Maroc
le «Light Tour» à...
Aziz Akhannouch se mobilise  pour le secteur du Tourisme
Aziz Akhannouch se mobilise...
Le «Light Tour» de l’ONMT  fait un carton à Londres
Le «Light Tour» de...
Opération Commando à Paris de l’ONMT avec les professionnels
Opération Commando à Paris...
L’ONMT organise un light Tour à Paris, Londres et New York
L’ONMT organise un light...
Vous avez dit polémique ?
Vous avez dit polémique...
Tourismapost