Alertes info
Lettre d’informations du 11 décembre 2020 | Voir le site
L’ONMT amorce le retour d’easyJet
dans le ciel marocain

L’ONMT et easyJet lancent à partir du 19 décembre 2020 un programme de liaisons au départ de la France vers Marrakech pour la période des fêtes de fin d’année. la compagnie reliera Marrakech au départ de 4 aéroports français, à savoir Paris CDG, Bordeaux, Lyon et Nice.

Le ciel marocain s’ouvre de plus en plus et l’ONMT y est pour beaucoup !
Dernier évènement en date, la reprise des vols par Easyjet.

« La reprise des vols d’Easyjet vers le Maroc est un signal fort et rassurant quant à la relance à laquelle nous travaillons. Nous sommes convaincus que cette offre pour les semaines à venir attirera un nombre important de voyageurs qui viendront célébrer les fêtes de fin d’année au Maroc. Nous travaillons également sur l’ensemble des destinations au départ des principaux marchés émetteurs afin que l’offre soit de plus en plus importante et déployée sur les principales destinations touristiques de notre pays », a annoncé Adel El Fakir, Directeur Général de l’ONMT.

Le programme s’étalera sur une période de plus de deux semaines – entre le 19 décembre 2020 et le 3 janvier 2021 inclus – avec un total de 29 fréquences prévues comme suit :

  • Paris Charles-de-Gaulle : 10 fréquences (aller-retour) totales, à raison de 5 vols par semaine à partir du samedi 19 décembre
  • Nice : 8 fréquences totales, à raison de 4 vols par semaine à partir du samedi 19 décembre
  • Lyon : 6 fréquences totales, à raison de 3 vols par semaine à partir du dimanche 20 décembre
  • Bordeaux : 5 fréquences totales à partir du samedi 19 décembre

Par ailleurs, les discussions entre l’Office et la compagnie se poursuivent afin d’amorcer la reprise des dessertes en provenance du Royaume-Uni et de la Suisse pour la saison hiver en cours, ainsi que le renforcement de la programmation au départ du marché français.

La relance semble enclenchée !

Suivez-nous sur :
Copyright © 2020 Tourisma Post, Tous droits réservés.
Vous recevez ce mail car vous êtes inscris à notre newsletter. Si vous recevez ce message par erreur, veuillez nous excuser pour tout désagrément que cela peut entraîner. Désinscription