Tourismapost

Taxe aérienne : LA CNT réclame plus de communication

Taxe aérienne : LA CNT réclame plus de communication

A son tour, la Confédération nationale du Tourisme monte au créneau. Tout en appuyant la position du Gouvernement sur la question, elle exhorte le ministère du Tourisme à donner – sans délai – plus de visibilité sur la procédure de recouvrement de cette taxe. Car, de l’avis de tous, la confusion et le cafouillage sur ce sujet est en grande partie due au déficit de communication du ministère du Tourisme.
Voici le communiqué de la FNT dans son intégralité.

 

Depuis la date de son entrée en vigueur, la taxe de Solidarité et de Promotion Touristique a été l’objet de nombreuses informations relayées par des organes de presse rapportant un éventuel report de son application.

Il nous a même été donné de constater que l’application de cette taxe a été, pendant une courte période, suspendue au niveau des systèmes d’information utilisés par certaines agences de voyage marocaines.

A cet effet, la Confédération Nationale du Tourisme tient à rappeler à ses membres et à ses partenaires que cette taxe est entrée en vigueur à partir du 01 Avril 2014. Elle concerne les billets émis au départ du Maroc pour des vols à l’international, à raison de 100.dhs par billet en classe économique et 400.dhs pour les classes Affaires et 1ères Classes, sauf pour les enfants moins de 02 ans, les passagers en transit et le personnel des compagnies aériennes, tel que cela est stipulé à la loi de finances No 110-13 pour l’année budgétaire 2014 , publiée au Bulletin Officiel le 27 Janvier 2014.

De ce fait, il revient aux compagnies aériennes et entreprises concernées de veiller à l’application de ce dispositif. Toutes les rumeurs relatives à sa suspension ou son report sont infondées.

Nous exhortons également le ministère du Tourisme et les autorités compétentes, de publier sans délais, la procédure de recouvrement de cette taxe afin de permettre aux professionnels concernés de s’en acquitter, leur donner la visibilité nécessaire et éviter tout amalgame susceptible de créer ce type de confusions.

La Confédération Nationale du Tourisme reste à la disposition de ses membres pour leur apporter toutes les clarifications nécessaires et disponibles à ce sujet.

Lire aussi

Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Les hôteliers craignent les licenciements massifs
Les hôteliers craignent les...
La CNT fait le bilan des pertes  et présente ses doléances
La CNT fait le...
Le salon Marocotel 2020 est reporté
Le salon Marocotel 2020...