Tourismapost

L’authenticité à l’honneur au Festival de musique andalouse de Fès

L’authenticité à l’honneur au Festival de musique andalouse de Fès

La dix-neuvième édition du Festival de la musique andalouse de Fès, se déroulera du 21 février au 1er mars sous le signe “Le patrimoine : authenticité et renouveau”.

Initié par la commune urbaine de Fès, ce festival sera dédié, cette année, à la question de l’authenticité et du renouveau du patrimoine. Cette manifestation artistique vise à faire découvrir au public les multiples facettes de la musique andalouse, son histoire et les grandes figures qui ont fait sa gloire.

Le programme de ce festival, devenu désormais un rendez-vous incontournable de la scène culturelle et artistique locale et nationale, prévoit une panoplie d’activités culturelles et artistiques.

Pour répondre à tous les goûts, le festival accueillera, cette année, des troupes et des orchestres nationaux représentant les différentes villes impériales du Royaume à savoir, Fès, Meknès, Rabat, Salé, Casablanca, Tétouan et Tanger.

En ouverture, le public sera ainsi invité à apprécier les prestations des orchestres Balabile de Rabat, sous la direction de Abdelkrim Aamarti, et Assala de Meknès, dirigé par l’artiste Mohamed Ouarti.

Pour clore le festival, les organisateurs ont fait appel à la célèbre troupe Brihi de Fès, dirigée par Anas El Attar, et celle de l’institut de Tétouan sous la direction de Mehdi Chaâchouâ.

Ils se produiront dans des lieux historiques, des palaces et des Riads au cœur de la médina, gratifiant le public de performances musicales de choix.

La manifestation prévoit, également, des expositions d’art et d’écrits sur la musique andalouse, des signatures d’ouvrages qui se penchent sur les différents aspects historiques et artistiques et des débats d’idées, animés par des professeurs et spécialistes en la matière. Plusieurs conférences sont également au menu, comme celles traitant de l’histoire et des maîtres de la musique andalouse à Fès.

Ces activités ont pour objectif de perpétuer cet art musical hautement authentique et fruit d’influences mutuelles entre le Maghreb, l’Andalousie et l’Orient, et consolider aussi sa place parmi les manifestations dites de patrimoine.

Lire aussi

Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Les hôteliers craignent les licenciements massifs
Les hôteliers craignent les...
La CNT fait le bilan des pertes  et présente ses doléances
La CNT fait le...
Le salon Marocotel 2020 est reporté
Le salon Marocotel 2020...