Tourismapost

Un Bilan positif de la SMIT malgré un manque de moyens

Un Bilan positif de la SMIT malgré un manque de moyens

Les actions de la Société marocaine d’investissement touristique -SMIT- ont permis, pour le premier semestre 2014, d’afficher des indicateurs positifs en matière d’accompagnement d’investissements de grande envergure pour un montant de 14,6 Milliards de dirhams. Mais la SMIT continue de souffrir d’un manque de moyens pour mener sa mission à bien.

Le Conseil de Surveillance de la Société Marocaine d’Ingénierie touristique (SMIT) consacré à l’examen du bilan des réalisations et activités de la Société au titre du premier semestre de l’année 2014 s’est tenu ce matin, à Rabat.

Lors de ce conseil, Lahcen Haddad, ministre du Tourisme, a déclaré que «La SMIT est un acteur incontournable pour l’atteinte des objectifs de la vision 2020, et que le développement du produit touristique nécessite la mobilisation de moyens financiers importants pour accélérer la cadence de l’implémentation de la stratégie touristique dans les différentes régions du Royaume».

Imad Barrakad, président du directoire de la SMIT a présenté le bilan des actions réalisées par la SMIT pour le premier semestre 2014. Des actions qui ont permis au secteur d’afficher des indicateurs positifs en matière d’accompagnement d’investissements de grande envergure dont le montant s’élève à 14,6 Milliards de dirhams et qui se matérialisent par le lancement de produits structurants permettant d’ancrer le positionnement touristique des territoires définis par la Vision 2020.Ces produits permettent également d’enrichir l’offre touristique à travers le développement des équipements touristiques diversifiés tels que des composantes muséales, des marinas, la valorisation de médinas et le développement d’unités hôtelières haut de gamme.

Pour Imad Barrakad, «le défi en matière d’investissement pour l’année 2014, consiste à intensifier les actions de promotion des investissements afin de soutenir la dynamique de l’investissement et concrétiser les projets à forte valeur ajoutée et le développement des territoires touristiques émergents».

Le Président du Directoire a, par ailleurs, ajouté que pour exercer efficacement ses missions tout en relevant les défis majeurs impliqués par les objectifs ambitieux de la Vision 2020 et en considérant également la limite de ses outils et ses moyens actuels, la SMIT devra se doter de moyens et d’un modèle économique viable.

Aujourd’hui, la subvention que perçoit la Société ne couvre pas en totalité les charges destinées à financer l’activité liée au développement du produit touristique. En effet, depuis sa création, la SMIT a financé les prestations rendues à l’État par les recettes de vente de ses actifs qui arriveront à épuisement dans le moyen terme…Ce qui risque de remettre en cause la pérennité de la société.

Lire aussi

Vinart, l’adresse chic et branchée de Rabat
Vinart, l’adresse chic et...
Brussels Airport fait la promotion du Maroc
Brussels Airport fait la...
Coup de gueule de Fouzi Zemrani
Coup de gueule de...
Les hôteliers craignent les licenciements massifs
Les hôteliers craignent les...
La CNT fait le bilan des pertes  et présente ses doléances
La CNT fait le...
Le salon Marocotel 2020 est reporté
Le salon Marocotel 2020...