Tourismapost

Pour l’OMT des mesures fortes s’imposent !

Pour l’OMT des mesures fortes s’imposent !

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT), indique qu’une meilleure coordination des protocoles de voyage entre les pays peut garantir un redémarrage sûr du tourisme et éviter une nouvelle année de pertes massives pour le secteur.

Après une fin d’année 2020 difficile, le tourisme mondial a continué à enregistrer des pertes et des réductions en début d’année, les pays ayant renforcé les restrictions de voyage en réponse à de nouvelles phases de contamination par la Covid-19, indique l’OMT dans un communiqué.

Selon l’agence des Nations Unies, la chute spectaculaire des arrivées de touristes a touché tous les pays. Les tests obligatoires contre la Covid-19, les quarantaines et, dans certains cas, la fermeture complète des frontières ont rendu difficile la reprise des voyages. En outre, la vitesse et la distribution de la vaccination ont été plus lentes que prévu.

Pour l’OMT, la communauté internationale doit prendre des mesures fortes et urgentes pour garantir une année avec de meilleurs résultats, car de nombreuses personnes et entreprises dépendent de ce secteur pour leur survie.

La région Asie-Pacifique continue d’avoir le niveau le plus élevé de restrictions de voyage et a enregistré la plus forte réduction des arrivées internationales en janvier : 96 %. L’Europe et l’Afrique ont enregistré une baisse de 85 % des arrivées, tandis que le Moyen-Orient a connu une réduction de 84 %. Les arrivées internationales dans les Amériques ont également diminué de 77% en janvier, après des résultats légèrement meilleurs au quatrième trimestre 2020.

Le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, fait ressortir qu’une meilleure coordination entre les pays et l’harmonisation des protocoles de voyage et de santé sont essentielles pour rétablir la confiance dans le tourisme et lui permettre de reprendre en toute sécurité avant le plus fort de la saison estivale dans l’hémisphère nord.

Avec 32% de toutes les destinations mondiales encore complètement fermées aux touristes au début du mois de février, l’OMT s’attend à un premier semestre difficile dans ce secteur.

Les arrivées internationales devraient chuter d’environ 85 % dès le premier trimestre 2021 par rapport à la même période en 2019. Cela représenterait une perte d’environ 260 millions d’arrivées internationales par rapport à la période précédant la pandémie.

L’OMT a défini deux scénarios pour cette année, qui envisagent une éventuelle reprise des voyages internationaux au second semestre.

Ils sont basés sur un certain nombre de facteurs, tels que la suspension des restrictions de voyage, le succès des programmes de vaccination ou l’introduction de protocoles harmonisés, comme le certificat vert numérique prévu par la Commission européenne.

Le premier scénario fait état d’une reprise en juillet, ce qui se traduirait par une augmentation de 66 % des arrivées internationales pour l’année 2021 par rapport aux planchers historiques de 2020.

Dans ce cas, les arrivées seraient encore inférieures de 55 % aux niveaux enregistrés en 2019.

Le second scénario envisage une reprise potentielle en septembre, conduisant à une augmentation de 22% des arrivées par rapport à l’année dernière.Dans ce cas de figure, les résultats seraient encore 67 % inférieurs à ceux de 2019.

Lire aussi

Les CRT sont unanimes sur la stratégie de l’ONMT
Les CRT sont unanimes...
Une hausse de l’activité attendue Pour l’Aïd El Fitr
Une hausse de l’activité...
L’ONMT s’attaque aux régions pour préparer la relance
L’ONMT s’attaque aux régions...
Première édition des TMD régionales
Première édition des TMD...
L’ONMT passe à l’action
L’ONMT passe à l’action
Le tourisme continu son trend baissier
Le tourisme continu son...