Tourismapost

Hamid Bentahar célèbre la journée mondiale du Tourisme à Dakhla

Hamid Bentahar célèbre  la journée mondiale du Tourisme à Dakhla

En marge de la journée mondiale du tourisme, le Président de la Confédération Nationale du Tourisme et son vice-président Hicham Alaoui M’hamdi sont allés à la rencontre des responsables du Conseil régional du tourisme et des opérateurs de la ville de Dakhla pour s’enquérir de la situation du secteur dans la région.

La dynamique nouvelle équipe de la confédération nationale du Tourisme continue son road show à travers toutes les régions du Maroc. Dernière escale en date : Dakhla. Une visite qui coïncide avec la journée mondiale tourisme célébrée aujourd’hui sous le thème « Tourisme et croissance inclusive ». Un sujet qui tient véritablement à cœur au nouveau président de la CNT pour qui la préoccupation première est la situation sociale et économique des employés du secteur. Or à Dakhla, comme le souligne Hamid Bentahar, « le réservoir d’emploi et de l’entreprenariat dans le secteur du tourisme est une source de croissance majeure pour la région mais aussi d’échange et d’épanouissement de tous ».

Cette visite a aussi été l’occasion pour les responsables du Conseil Régional du tourisme de présenter les potentialités de leur région et les réalisations du CRT au niveau marketing, commercial et promotionnel durant cette période particulièrement difficile. Les échanges entre la CNT et le CRT de Dakhla ont également permis de se projeter sur les potentialités de développement de la région.

Pour Hamid Bentahar, « Dakhla est une véritable pépite. Nous ne sommes encore qu’au début de l’aventure. Le potentiel est encore énorme pour les sports nautiques, en particulier le kitesurf. Il y a aussi un potentiel énorme dans le tourisme balnéaire, le bien-être, le MICE et l’écotourisme».

Les atouts de la destination sont effectivement aussi nombreux que variés.« Dakhla a cette particularité d’être une destination authentique, une terre de rencontre entre le désert et l’océan et le réservoir d’une culture sahraouie singulière. L’art de vivre nomade doit être valorisée. Dakhla doit se positionner sur cette identité culturelle très forte autour de la culture sahraouie » ajoute Hamid Bentahar.

L’aérien reste néanmoins un frein majeur pour le développement du tourisme à Dakhla. Pouvoirs publiques et compagnies aériennes nationales et étrangères doivent donc être sensibilisées pour accompagner les opérateurs touristiques de la région afin que Dakhla puisse arriver à maturité. Le foncier et la promotion de la destination ont également été relevés par les opérateurs comme sujets stratégiques pour booster la destination.

« Toutes ces problématiques doivent être traitée dans le respect de la durabilité et de l’environnement. Il est important que Dakhla protège son écosystème » tient néanmoins à rappeler Hamid Bentahar.

Lire aussi

La CNT participe au livre blanc de la CGEM
La CNT participe au...
Des vacances de la toussaint en demi-teinte
Des vacances de la...
Mohammed Abdeljalil, l’homme de l’open Sky
Mohammed Abdeljalil, l’homme de...
Ahmed Snoussi s’en est allé
Ahmed Snoussi s’en est...
La Mamounia, meilleur hôtel du monde !
La Mamounia, meilleur hôtel...
Le Gouvernement Akhannouch est en place
Le Gouvernement Akhannouch est...
Tourismapost