Tourismapost

«AJWAE 2035», un espoir pour les générations à venir

«AJWAE 2035», un espoir pour les générations à venir Nabil Kouhen
Directeur Général École Hôtelière De Casablanca

Le programme très ambitieux «Ajwae 2035» a été décliné par le gouvernement et force est de constater que sa réalisation aura donc logiquement un impact direct sur l’économie nationale. Le ministère du Transport, le ministère du Tourisme, l’ONDA, l’ONMT, ont pris part à cette convention et bien sûr la RAM compagnie Nationale n’a pas été écartée des dialogues ainsi qu’Air Arabia.

Un programme riche doté de 91 Milliards de dhs pour les axes suivants : Mise à niveau des infrastructures aéroportuaires, le renforcement du trafic aérien, le développement des ressources et l’amélioration de la gouvernance. L’état à elle seule ne pourra pas assurer cet investissement et devra donc logiquement s’adresser au secteur privé ou faire appel à d’autres fonds en mettant en place un système de gouvernance qui permettrait le respect des normes et standards internationaux IATA.

Celui-ci permettrait au Maroc d’avoir une capacité d’accueil de plus de 90 Millions de passagers contre 24 millions aujourd’hui et la capacité du fret passerait à 182000 tonnes contre 60000 maintenant. Sic !

Casablanca deviendrait donc logiquement grâce à ce développement un HUB INTERNATIONAL et surtout Africain. Tant Mieux et Bon vent! Seulement elle ne doit pas être la seule région à en profiter… Le continent Africain notre «GRAND CLIENT/ PARTENAIRE POTENTIEL» mérite une stratégie d’approche économique bien mesurée avec une vision réfléchie sur le long terme avec des échanges directs entre nos régions et les principales villes du continent noir.

Toute ville «capitale régionale» du Pays se doit d’être dotée d’un aéroport structuré selon les normes internationales et correspondant à ses ressources. Aéroport Régional, De Tourisme, Satellite ou de désenclavement doivent prendre part à ce vaste chantier.

L’aéroport Mohammed V sera naturellement prioritaire et jouera le HUB pour les autres aéroports. Mais on se doit de mettre en place des lignes aériennes directes entre les principales villes du royaume en direction des grandes villes Africaines, selon les ressources à exporter et les clients cibles à atteindre. :

La mise en place du programme de la régionalisation dictée par Sa Majesté est une priorité nationale et nos régions doivent également se doter d’une indépendance aérienne pour accompagner ce développement économique régionale.

Mais nous demandons ici à nos responsables d’accorder cette fois-ci la priorité à la formation et aux ressources Humaines. Préparons dès maintenant et à l’avance les compétences pour mener à bien ce Magnifique et ambitieux programme

«Ajwae 2035» renforce d’avantage notre sentiment de fierté en tant que Marocains et représente un autre espoir pour nos enfants et les générations à venir.Seulement, Il faut s’attendre encore une foisà des réactions de certains jaloux de notre cher pays. N’en déplaise à ces jaloux. Nous les connaissons maintenant et avons appris avec notre célèbre diplomatie à contrer leurs «flèches pointues». Nous arrivons même à en faire des Amis.

Enfin quelques fois…Nos ennemis sont désormais connus et on s’en occupe assez bien. Par contre Que Dieu nous préserve de nos …Amis qui peuvent avoir des réactions imprévues.

Nabil Kouhen.

Lire aussi


chroniqueurs
  • Faouzi Zemrani
  • Majid Bennis
  • Nabil Kouhen
  • Said Mouhid
  • Jean Robert Reznik
Restez informés, inscrivez-vous à notre newsletter
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !