Tourismapost

Vol Paris-Dakhla, le détail avec Abderrafie Zouitene

Vol Paris-Dakhla, le détail avec Abderrafie Zouitene

En réussissant à négocier une nouvelle liaison aérienne entre Paris et Dakhla avec la compagnie Transavia, l’Office National Marocain du Tourisme a réussit un coup d’éclat. C’est ainsi la première fois que cette province du sud du Maroc sera reliée à l’international. Le détail de cette action hautement bien menée, avec le DG de l’OT…

Relier Dakhla à l'internationale est une grande annonce. Comment l'ONMT a-t-il réussit cet exploit ?

L’attractivité du Maroc en général et celle de Dakhla elle-même expliquent les choses. Dakhla recèle d’énormes potentiels. C’est une destination qui a des atouts exceptionnels en terme de respect de l’environnement, de beauté des paysages, d’une nature extraordinaire, de l’accueil etc…

Il y a un grand travail qui a été fait par les professionnels de la ville de Dakhla qu’il faut saluer.

Nous avons également initié un vol special, il y a deux ans avec des journalistes et des agents de voyage, de France de Royaume-Uni, de Scandinavie, d’Allemagne et d’Italie qui a eu de bonnes retombées dans ces pays.

L’ONMT a également mené de nombreuses actions de communication avec des magazines qui ont fait des speciaux sur Dakhla. Notre grande campagne sur la chaîne M6 avec des témoignages de célébrités et d’habitants sur les régions du Maroc et de Dakhla a aussi eu un grand impact ainsi que la campagne actuelle que nous menons sur la Radio RTL ….,

Toutes ces actions et beaucoup d’autres ont préparé le terrain pour l’ouverture de cette ligne.

Depuis deux ans, nous avons approché plusieurs compagnies pour sensibiliser au potentiel de cette destination. C’est beaucoup de contacts, de prospection et de négociation et cela a porté ses fruits.

Dakhla a un fort potentiel de développement, allez-vous entreprendre d'autres actions pour développer cette région des provinces du sud du Maroc ?

Bien entendu, nous continuons nos actions, surtout en matière de communication digitale, mais également d’actions auprès des blogueurs et des grands prescripteurs, surtout les grandes agences online comme Tripadvisor, Expedia et beaucoup d’autres.

Et puis également, à travers l’organisation de grands évènements qui seront organisés à Dakhla mais également dans différentes capitales européennes.

La clientèle du kitesurf, adepte de Dakhla, est une clientèle très particulière qui vient des quatre coins du monde, même d’Australie.

Nous allons poursuivre le travail de manière très étroite avec les professionnels de Dakhla et la Wilaya qui ont fait un travail exceptionnel, afin de canaliser tout le potentiel de cette clientèle.

L'aéroport de Paris va être utilisé comme hub européen, pouvez-vous nous en dire plus ?

Et bien, c’est très simple, nous allons procédé comme nous l’avions fait pour le vol spécial Paris-Dakhla que nous avions mené il ya deux ans. De Paris, nous avions mis sur le même vol des journalistes et prescripteurs de France mais également du Royaume-Uni, d’Italie, d’Allemagne et même de scandinavie.

L’aéroport de Paris est une plateforme internationale, une des plus importantes au monde donc nous allons profiter de cette capacité à déplacer des touristes de toutes l’Europe pour prendre ce vol pour Dakhla.

L’idée étant de mettre à terme une seconde liaison hebdomadaire entre Paris et Dakhla, tout en travaillant pour l’ouverture d’autres liaisons au départ d’autrés marchés européens.

Lire aussi


chroniqueurs
  • Faouzi Zemrani
  • Majid Bennis
  • Nabil Kouhen
  • Said Mouhid
Restez informés, inscrivez-vous à notre newsletter
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !