Tourismapost

Quel monde allons-nous laisser à nos enfants ?

Quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? Ahlam Jebbar, Journaliste

Vendredi 13 novembre, le monde a, une nouvelle fois basculé dans l’horreur et l’effroi. L’Etat Islamique a, une fois encore, frappé au cœur de Paris.

Cette fois, ce ne sont pas des symboles qui ont été visés, mais des lieux publics où toutes les nationalités se côtoient. Des personnes qui n’ont rien fait pour mériter cela ont été touchées… Parmi eux des marocains, des tunisiens, des anglais etc.
C’est à présent, comme l’on si bien dit certains politiques français, une véritable guerre…Que pensez, que croire devant autant de haine, autant de douleur et autant de sang ?

Et puis, il y a cette conscience qui nous interpelle… Pourquoi est-on autant consternés lorsque c’est Paris qui est touché et l’ai-t-on beaucoup moins quand c’est Beyrouth, Damas ou encore Gaza.

La vie vaut-elle plus cher dans les pays occidentaux ? Ou est-ce tout simplement parce que l’on est habitué de voir mourir dans certaines régions du monde et beaucoup moins dans d’autres… L’injustice n’a pourtant pas de frontière, l’Humanité là où elle est, doit nous interpeller de la manière. La conscience collective est malheureusement sélective.

Dans toute cette cacophonie générale, que devons nous faire ? Continuer à vivre comme si de rien était… Oui c’est ce qu’il faut, pourtant c’est désormais impossible. Nous allons devoir apprendre à nos enfants à vivre en leur expliquant que plus aucun pays n’est à l’abri du terrorisme et de la barbarie, que plus aucun lieu n’est sacralisé, que même à l’école ou dans un parc de jeux, ils peuvent être la cible de mouvements qui nous dépassent tous.

C’est ce Monde que nous sommes entrain de laisser à nos enfants. Un monde où les valeurs humaines n’ont plus de sens.

Le Vivre Ensemble sera de plus en plus difficile, Aller vers l’autre ne sera plus aussi spontané… Triste réalité…

Est-ce une fatalité ou peut-on espérer que les choses changent et évoluent différemment ? Une question qui restera pour l’heure sans réponse… Nous restons malheureusement, pour l’instant, impuissants, face à cette évolution du Monde.

Tout ce que l’on peut faire est de s’insurger, encore et toujours, contre ces massacres qui se font au nom de l’Islam car ce n’est pas Notre Islam. Notre religion prône la tolérance, l’ouverture sur l’autre et la Paix… Ces fanatiques ne doivent en aucun cas utiliser l’Islam comme prétexte ou alibi à leur soif de pouvoir.
Nous avons le devoir de ne jamais cesser de le répéter…

Lire aussi


chroniqueurs
  • Faouzi Zemrani
  • Majid Bennis
  • Nabil Kouhen
  • Said Mouhid
Restez informés, inscrivez-vous à notre newsletter
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !