Tourismapost

Salaheddine Mezouar appelle à une relance du secteur du Tourisme

Salaheddine Mezouar appelle  à une relance du secteur du Tourisme

Candidat à la Présidence de la CGEM dont les élections sont prévues le 22 mai prochain, Salehddine Mezouar est venue à la rencontre des opérateurs du réunis au sein de la Confédération Nationale du Tourisme. Ses messages sont clairs, il a bien compris les attentes des opérateurs du Tourisme.

C’est un homme charismatique et avenant qui est venu rencontré les  responsables de la Confédération Nationale du Tourisme. A l’écoute, il a bien choisi ses mots pour répondre aux questions des professionnels.

Selon lui, « le Tourisme est un secteur productif,  l’un des plus importants du pays. » C’est aussi un vecteur des valeurs marocaines de tolérance, d’ouverture et une vitrine du Maroc

Mezouar appelle donc à « la relance le secteur avec une nouvelle vision, ne 

ambition forte. »

« Il y a une fenêtre d’opportunité à saisir pour « rebooster » le secteur, on ne doit pas passer à côté de ce momentum pour sortir le secteur de sa  morosité » souligne-t-il.

Le combat se situe, selon lui, à plusieurs niveaux : Il faut se recentrer sur la capacité actuelle, gérer la croissance, aider l’existant à se remettre à niveau… Le travail de remise en état est indispensable pour que le secteur grandisse.

Il a également insisté sur le volet du transport aérien qu’il qualifie aujourd’hui de défaillant pour le secteur. « Il faut travailler là dessus, il faut assurer la pérennité de l’offre, indépendamment des fluctuations du marché. »

Les failles de l’offre balnéaire, ont également été relevés par le candidat à la Présidence de la CGEM.

« Toutes ces batailles il faut les gagner ensemble, on mesure les  frustrations ressenties par rapport aux opportunités perdus, il faut des signaux forts, rétablir la confiance… » a-t-il martelé.

Dans ce contexte globale, Saleheddine Mezouar a donc rassuré les professionnels en insistant sur le fait que « le secteur touristique fait partie des priorités pour le prochain mandat de la CGEM- C’est un secteur à soutenir et à accompagner. »

Compte tenu du contexte actuel et des dissensions dans la profession, il a donc subtilement avancé que « le secteur doit être unifié, il doit être efficace ».

A ce sujet, il a donc rassuré et pris un engagement : « Le binôme, si élu, sera là pour rapprocher les points de vues, afin que les professionnels du tourisme soient des acteurs actifs »

Don’t Act !

Lire aussi

Une pluie de stars illumine  le ciel de la ville ocre
Une pluie de stars...
Le Congrès de la Fijet  se tiendra à Marrakech
Le Congrès de la...
Accord de Code share entre RAM et Iberia
Accord de Code share...
Nadia Larguet tacle L’ONMT
Nadia Larguet tacle L’ONMT
Le groupe Kenzi ouvre un Relais de Paris à Marrakech
Le groupe Kenzi ouvre...
Le Cheval, à l’honneur  dans les aéroports de Casablanca- et de Rabat
Le Cheval, à l’honneur...

chroniqueurs
  • Faouzi Zemrani
  • Majid Bennis
  • Nabil Kouhen
  • Said Mouhid
  • Jean Robert Reznik
Restez informés, inscrivez-vous à notre newsletter
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !