Tourismapost

Faux pas du ministre du Tourisme à Marrakech

Faux pas du ministre du Tourisme  à Marrakech

La pilule ne passe pas ! Alors que Mohammed Sajid, ministre du Tourisme, du Transport Aérien, de l’Artisanat et l’Economie Sociale et sa Secrétaire d’Etat au Tourisme, se rend aujourd’hui à Marrakech, les opérateurs du Tourisme commencent à montrer leur agacement sur la politique actuelle du secteur. La gronde n’est pas loin !

 

Après Agadir il y a une quinzaine de jours, le ministre du Tourisme et du Transport Aérien accompagné de sa Secrétaire d’Etat et de quelques directeurs du ministère du Tourisme ainsi que du DG de la Société Marocaine de l’Ingénierie Touristique se rend aujourd’hui à Marrakech.

Au programme, une rencontre à 14 heures à la Wilaya de Marrakech-Tensift et ensuite un ftour dans un hôtel de la place.

Objectif de ce voyage : aller à la rencontre des régions afin de prendre acte des priorités et en même temps remobiliser les équipes.

Mais dans les faits, les choses ne se passent pas tout à fait comme celà…

En effet, les professionnels de la ville, ont d’abord été très surpris et très énervés d’apprendre qu’ils n’étaient pas impliqués dans la réunion à la Wilaya. Seul le président du Conseil Régional du Tourisme de Marrakech était, en effet, invité à y assister.

A cette réunion, étaient principalement prévus les autorités locales et les élus.

« L’activité économique de Marrakech est faites grâce à nous, opérateurs du Tourisme et quand le ministre et la Secrétaire d’Etat viennent dans notre ville, c’est d’abord pour rencontrer les autorités ! On se demande donc s’ils viennent pour travailler le secteur ou pour faire de la politique ! » s’écrit un grand opérateur de la ville ocre…

Les paroles sont lourdes de sens…

« Il a fallut qu’on intervienne pour qu’on accepte finalement d’inviter une poignée d’opérateurs… Ce n’est pas normal ! » ajoute-t-il.

Ce premier pas de la nouvelle équipe ministérielle à Marrakech semble donc se transformer en faux pas.

D’autant que ces mêmes opérateurs en ont déjà gros sur le cœur…

« Nous avons fait un ftour à Casablanca, la semaine dernière,pour prendre acte de l’étude BCG. Nous avons décidé de créer une commission public-privé pour suivre les recommandations de cette étude. Or, à ce jour, le ministère n’a pas encore accepté de nous donner l’étude. Plus que celà, ils ont annoncé leur feuille de route dans les médias sans nous consulter.» ajoute notre opérateur.

Et ce n’est pas tout ! L’annonce par Mohammed Hassad, ministre de l’Education Nationale, en début de semaine, de la fin de la régionalisation des vacances scolaires a eut l’effet d’une douche froide.

« Depuis 2012, nous nous sommes battus pour avoir les vacances étalées et là, la Secrétaire d’Etat accepte cette décision sans nous demander notre avis ! c’est désastreux ! » ajoute-t-il.

Les opérateurs commencent donc à perdre patience et comptent, si les choses ne s’arrangent pas, monter au créneau très rapidement.

Lire aussi

Précisions sur le départ  de Abderrafie Zouiten
Précisions sur le départ...
Pourquoi l’ONMT  a été pris en otage ?
Pourquoi l’ONMT a été...
Aberrafie Zouiten  quitte l’ONMT
Aberrafie Zouiten quitte l’ONMT
La SG du ministère  du Tourisme remerciée
La SG du ministère...

chroniqueurs
  • Faouzi Zemrani
  • Majid Bennis
  • Nabil Kouhen
  • Said Mouhid
  • Jean Robert Reznik
Restez informés, inscrivez-vous à notre newsletter
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !