Tourismapost

Abdellatif Kabbaj sort son Jocker !

Abdellatif Kabbaj  sort son Jocker !

Abdellatif Kabbaj, Président de la CNT
Nouveau rebondissement dans l’actualité de la Confédération Nationale du Tourisme. Abdellatif Kabbaj, Président sortant vient d’annoncer qu’il se représente à la présidence lors des prochaines élections prévues normalement courant ce mois de mai. Et pour mettre toutes les chances de son côté, il prévoit un « Jocker » de taille.

L’Homme est remonté à bloc et derrière lui, beaucoup d’opérateurs le soutiennent. Abdellatif Kabbaj ne compte, en effet, pas céder à la pression et surtout à ce que beaucoup ont appelé, une « véritable OPA » sur la CNT.

Alors qu’il y a peu, il se présentait encore comme Président sortant après trois années laborieuses où il lui a été difficile de mener à bien ses missions tant ses quelques détracteurs ont usé de malice pour lui mettre des bâtons dans les roues, aujourd’hui il tient un nouveau langage.

Dans une longue Tribune parvenue à Tourisma Post, il explique les raisons de ce revirement.

« Si nous devions faire un bilan du mandat écoulé, il en ressortirait un goût d’inachevé qui nous pousse à continuer une œuvre gravée dans le contrat programme vision 2010 et qui nous a tous engagé vis-à-vis de la plus haute autorité, SM le ROI Mohamed VI que Dieu l’assiste. » confie-t-il.

Concernant le sujet qui divise en ce moment, à savoir la réintégration ou non de la CNT au sein de la CGEM, sa position est claire : « Revenir comme fédération interne à la CGEM serait une première et en même temps, un aveu d’échec non assumé. Redevenir une fédération interne impose la dissolution de la CNT et le retour à une fédération dépourvue de personnalité morale…»

Mais si la majorité des opérateurs veulent réintégrer la CGEM, Abdellatif Kabbaj ne serait pas contre mais celle-ci « doit se faire par la grande porte ! » dit-il.

A présent, l’objectif de Abdellatif Kabbaj est donc de mobiliser, avant les prochaines élections, le maximum d’opérateurs, à l’importance de mettre en place une équipe forte et soudée pour défendre comme il se doit la profession et lui redonner ses lettres de noblesse.

Le compte à rebours est lancé !

« Un nouveau mandat est indispensable pour continuer un travail entamé et qui mérite d’être mené à son terme. (…) A l’heure où le tourisme reprend des couleurs, il serait injustifiable de rompre un équilibre que nous avons mis beaucoup de temps à instaurer et ouvrir une boite de pandore dont on ne connaît pas les conséquences. » prévient-il.

Dans ce challenge, il est épaulé par un des Hommes forts du secteur : Hamid Bentahar, bien connu non seulement dans le microcosme touristique mais également dans la sphère économique du pays.

Apprécié de tous, Hamid Bentahar doit sa réputation non seulement à son professionnalisme mais également à sa discrétion et à son dévouement associatif pour le secteur.

Homme de consensus et Homme d’Idées, Hamid Bentahar a beaucoup d’atouts. Il est incontestablement « le Jocker » de cette prochaine élection.

Avec lui, Abdellatef Kabbaj compte donner un nouveau souffle et une nouvelle crédibilité à la Confédération.

De quoi donner du fil à retordre à certains !

Lire aussi

Le Festival du Film de Marrakech,  vitrine du Maroc dans le monde
Le Festival du Film...
Salaheddine Mezouar  veut apaiser les tensions
Salaheddine Mezouar veut apaiser...
Nadia Larguet tacle L’ONMT
Nadia Larguet tacle L’ONMT
Enfin une feuille de route efficiente !
Enfin une feuille de...
La RAM se met au service du tourisme
La RAM se met...
La CNT passe à l’action
La CNT passe à...

chroniqueurs
  • Faouzi Zemrani
  • Majid Bennis
  • Nabil Kouhen
  • Said Mouhid
  • Jean Robert Reznik
Restez informés, inscrivez-vous à notre newsletter
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !