Tourismapost

Abdellatif Kabbaj sort son Jocker !

Abdellatif Kabbaj  sort son Jocker !

Abdellatif Kabbaj, Président de la CNT
Nouveau rebondissement dans l’actualité de la Confédération Nationale du Tourisme. Abdellatif Kabbaj, Président sortant vient d’annoncer qu’il se représente à la présidence lors des prochaines élections prévues normalement courant ce mois de mai. Et pour mettre toutes les chances de son côté, il prévoit un « Jocker » de taille.

L’Homme est remonté à bloc et derrière lui, beaucoup d’opérateurs le soutiennent. Abdellatif Kabbaj ne compte, en effet, pas céder à la pression et surtout à ce que beaucoup ont appelé, une « véritable OPA » sur la CNT.

Alors qu’il y a peu, il se présentait encore comme Président sortant après trois années laborieuses où il lui a été difficile de mener à bien ses missions tant ses quelques détracteurs ont usé de malice pour lui mettre des bâtons dans les roues, aujourd’hui il tient un nouveau langage.

Dans une longue Tribune parvenue à Tourisma Post, il explique les raisons de ce revirement.

« Si nous devions faire un bilan du mandat écoulé, il en ressortirait un goût d’inachevé qui nous pousse à continuer une œuvre gravée dans le contrat programme vision 2010 et qui nous a tous engagé vis-à-vis de la plus haute autorité, SM le ROI Mohamed VI que Dieu l’assiste. » confie-t-il.

Concernant le sujet qui divise en ce moment, à savoir la réintégration ou non de la CNT au sein de la CGEM, sa position est claire : « Revenir comme fédération interne à la CGEM serait une première et en même temps, un aveu d’échec non assumé. Redevenir une fédération interne impose la dissolution de la CNT et le retour à une fédération dépourvue de personnalité morale…»

Mais si la majorité des opérateurs veulent réintégrer la CGEM, Abdellatif Kabbaj ne serait pas contre mais celle-ci « doit se faire par la grande porte ! » dit-il.

A présent, l’objectif de Abdellatif Kabbaj est donc de mobiliser, avant les prochaines élections, le maximum d’opérateurs, à l’importance de mettre en place une équipe forte et soudée pour défendre comme il se doit la profession et lui redonner ses lettres de noblesse.

Le compte à rebours est lancé !

« Un nouveau mandat est indispensable pour continuer un travail entamé et qui mérite d’être mené à son terme. (…) A l’heure où le tourisme reprend des couleurs, il serait injustifiable de rompre un équilibre que nous avons mis beaucoup de temps à instaurer et ouvrir une boite de pandore dont on ne connaît pas les conséquences. » prévient-il.

Dans ce challenge, il est épaulé par un des Hommes forts du secteur : Hamid Bentahar, bien connu non seulement dans le microcosme touristique mais également dans la sphère économique du pays.

Apprécié de tous, Hamid Bentahar doit sa réputation non seulement à son professionnalisme mais également à sa discrétion et à son dévouement associatif pour le secteur.

Homme de consensus et Homme d’Idées, Hamid Bentahar a beaucoup d’atouts. Il est incontestablement « le Jocker » de cette prochaine élection.

Avec lui, Abdellatef Kabbaj compte donner un nouveau souffle et une nouvelle crédibilité à la Confédération.

De quoi donner du fil à retordre à certains !

Lire aussi

ONOMO Hotels renforce sa présence au Maroc
ONOMO Hotels renforce sa...
Mezouar, nouveau Big Boss !
Mezouar, nouveau Big Boss...
Ils ont perdu !
Ils ont perdu !
LA CNT n’intégrera pas la CGEM !
LA CNT n’intégrera pas...
Salaheddine Mezouar appelle  à une relance du secteur du Tourisme
Salaheddine Mezouar appelle à...

chroniqueurs
  • Faouzi Zemrani
  • Majid Bennis
  • Nabil Kouhen
  • Said Mouhid
  • Jean Robert Reznik
Restez informés, inscrivez-vous à notre newsletter
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !